Yann Tiersen : Infinity

Le huitième album de Yann Tiersen est une merveille, un voyage exaltant vers des rivages escarpés et des terres rocailleuses. Entamé en Islande, le travail sur Infinity s’est prolongé sur l’île d’Ouessant, où le Breton vit et a construit son studio. Entouré de musiciens féroïens, islandais et anglais, il y tisse patiemment ses mélodies au fil de morceaux parfois chantés (à plusieurs voix), parfois instrumentaux. Les langues et les sons se mélangent : claviers, percussions, instruments jouets, cordes, guitares et rythmiques ont été capturés avant d’êtres profondément retravaillés. À la fois exigeant et accessible, l’album décline les envolées pop (Midsummer Evening), les moments de bravoure (le massive Ar Maen Bihan) et les plages plus abstraites (Steinn). En fil rouge, une densité et un imaginaire sonore extraordinaires.

Vincent Théval

Découvrir :

Yann Tiersen – A Midsummer Evening

Crédit Photo : © Katherine Rose

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
tempus quis Praesent non libero porta. adipiscing