The Roots : …And Then You Shoot Your Cousin

Le groupe le plus atypique du rap américain est de retour. Inclassable, innovant et déroutant, voilà comment on peut qualifier le onzième album du groupe de Philadelphie.

Les origines de The Roots sont pour beaucoup dans leur éclectisme musical. Loin du tumulte urbain, les deux leaders, Black Thought et Questlove, affirment une nouvelle fois leur ambition de briser les frontières entre jazz, electro, soul, rock et hip-hop. L’album commence par un Never qui n’aurait pas fait tache sur un album de Massive Attack pour sa touche électro. Une fausse piste car, sur les titres suivants, les Roots nous livrent quelques pépites rap acoustique de toute beauté. Mais rien n’est jamais simple et balisé avec ce groupe qui enchaîne ensuite avec l’expérimental The Coming à mi-chemin entre free jazz, musique concrète et soul pop habitée par la voix de Carmen Martinez. On ne sait jamais sur quel pied danser tout au long de ces onze titres et d’ailleurs doit-on seulement danser ? … And Then You Shoot Your cousin tente de rappeler que le rap peut être autre chose qu’un défilé de bimbos décervelées dansant autour de MC interchangeables. Cet album est un pied-de-nez à l’entertainment qui a transformé la culture hip-hop contestataire en machine à cash.

Il n’aura suffi que de trente-trois aux Roots pour esquisser d’autres voies possibles et ramener leur culture à ses racines. Impressionnant !

Willy Richert

Découvrir :

The Roots – Understand

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...