RIFFX.Actu : L’interview de Jeanne Added

En plein « Radiate Summer Tour », la chanteuse Jeanne Added se confie à RIFFX sur son année 2019 très bien entamée ! 

Ok c’est parti ! Jeanne, c’est hyper cool de t’avoir dans le dedans de cette vidéo, toi qui as imposé ta « capilliculture en-tarpé » dans le paysage de la nouvelle scène française et qui est au cœur d’une bonne grosse fat année 2K19 comme on dit.

  • Ça fait un moment que c’est un peu fat j’avoue

 

Fat année, pourquoi ? Parce que doublement récompensée aux Victoires de la Musique.

  • Ah oui.

 

Artiste féminine, album rock avec « Radiate », toujours en vente dans les bonnes crèmeries et en stream. Est-ce que c’est la régalade quand même cette année ?

  • Ah oui oui oui, c’est une bonne année. Mais j’ai plutôt des bonnes années en ce moment, c’est assez agréable. Il y a un petit challenge à faire que ça continue, et de découvrir des nouvelles choses, se nourrir… Tout ça. Mais pour le moment, tout se passe très bien, c’est carrément un peu foufou.

 

Et l’actualité, c’est le « Radiate Summer Tour » qui a commencé il y a quelques semaines et avec lequel tu vas sillonner le réseau autoroutier français, donc là on est reparti pour, effectivement…

  • De nuit.

 

… une bonne grosse session de festoches.

  • C’est vrai. On en a une bonne vingtaine là, on a beaucoup de chance.

 

J’ai vu que tu disais que plus on fait de concerts, et plus c’est du muscle. Du coup, là, vu le nombre de dates, ça veut dire que les cordes vocales c’est Rambo, et que tu t’entraînais vraiment physiquement, tu faisais de la boxe française. C’est important ce travail physique ?

  • J’ai découvert la « BF », comme on dit…

 

Pour « boxe française », hein ? Et ouais, je connais, j’en ai fait un petit peu !

  • …il y a à peine un an, donc autant te dire que je suis très très mauvaise mais j’ai énormément de plaisir à faire ça, et, en plus, ça me permet de développer du cardio qui me permet du coup de pouvoir danser à fond comme j’aime faire, et chanter juste après et que ça tienne à peu près.

 

Et donc tu me disais, maintenant sur scène, tu danses, tu danses même excessivement, fichtrement.

  • Trop ?

 

Non ! Mais j’étais sur des adverbes. D’ailleurs tu voulais faire un album pour s’ambiancer, pour bouger, bouger.

  • Ah oui, moi j’ai envie de danser. Ça fait très longtemps que j’avais envie de danser et ça arrive enfin donc je suis contente d’avoir encore un minimum de patate pour le faire. Donc je vais en profiter tant que je ne suis pas complètement grabataire et ça me rééquilibre à l’intérieur.

 

Un album fait, entre autres, pour danser. Album qui a été salué par Télérama, Les Inrocks, France Inter donc là t’es validée par la trinité. Je dis ça parce que, « Radiate » qui veut dire, attention, bac anglais, j’ai eu 14, évidemment, « irradier », « rayonner ». Est-ce que le fait qu’il y ait eu le succès évidemment par le public, mais aussi la reconnaissance de tout le milieu, ça t’as « sereinisée » ? Ça existe « sereiniser » ?

  • Je ne sais pas si ça existe mais je comprends ce que tu veux dire. J’avais de bons soucis de confiance, etc. Et ça m’a permis de les apaiser un peu, ça m’a changé profondément dans tous les aspects de ma vie d’ailleurs. Ouais, je pense que ça m’a vraiment fait du bien.

 

J’ai vu que tu te nourrissais des sourires. Ecoute, j’ai envie de t’offrir ce smile de fin qui est assez peu qualitatif mais tout ça pour te souhaiter une belle tournée et donc une irradiation de rictus, ce serait chouette.

  • Non, pas rictus, de sourires relâchés et détendus.

 

Et totaux. Donc si vous voulez faire plaisir à Jeanne pendant cette tournée, lâchez du smile ! C’est l’idée

  • Merci beaucoup !

 

Merci beaucoup Jeanne !

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Darkel ne prend pas l’Air !

felis dapibus consectetur commodo nec venenatis, Curabitur suscipit at commodo velit, libero