Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

Dessin d'une caméra de cinema sur fond violet

Comment réaliser son premier clip ?

Comment ça vous n’avez pas sous la main le numéro de téléphone de Michel Gondry ? Avec tous les moyens technologiques qui sont désormais facilement accessibles, plus question d’avoir honte de réaliser soi-même son premier clip. Quand Soko réalise, avec Spike Jonze, le clip de I Thought I Was An Alien, elle n’a pas eu de scrupule à utiliser un simple smartphone en guise de caméra. Un téléphone malin, une bonne application et le tour est parfois joué.

Quand on n’a pas d’argent, on a des idées !

À défaut de recourir à des effets spéciaux à la John Landis (Thriller de Michael Jackson, c’est lui !) pour votre premier clip, faites travailler votre cerveau. Un plan séquence et des filles marchant nues dans une rue parisienne a suffi à médiatiser le groupe Make the girl dance. Le groupe I am un chien s’est distingué avec son clip Hologram en capturant des images de chatroulette.

Quand on débute et qu’on a un budget plus que limité voire inexistant, il est inutile de partir dans des idées de scénarios improbables avec des coûts exorbitants. Smells Like Teen Spirit de Nirvana a reçu plusieurs prix aux MTV Music Awards en 1992. Il montrait simplement le groupe en train de jouer dans un gymnase d’un lycée américain avec public et pom-pom girls. Simple mais génial. Et à défaut d’avoir l’idée du siècle à bas prix, n’hésitez pas à profiter d’un concert pour demander à vos amis de venir faire une captation à plusieurs caméras d’une chanson précise.

La caméra

Le must en ce moment quand on tourne un clip, c’est d’utiliser un appareil photo. Le clip de M Pokora On est là a été tourné par exemple avec 5 appareils Canon 5D. Cela dit, ce modèle n’étant pas à la portée de tous, n’importe quel caméscope numérique peut faire l’affaire. Encore mieux, aujourd’hui, presque tout le monde en France possède un smartphone, avec une définition d’excellente qualité. De la même manière, le mode vidéo des tablettes tactiles est très satisfaisant et permet d’obtenir un bon résultat.

Les logiciels de montage 

Pas besoin d’avoir un ordinateur extrêmement puissant pour pouvoir faire du montage chez soi. En revanche le stockage est important : un disque dur de 500 giga, c’est le minimum.

Il existe quelques logiciels gratuits comme iMovie, le logiciel de montage intégré à tous les ordinateurs Apple. Ce logiciel est un excellent moyen de se familiariser avec les principes de base du montage. Considéré comme un logiciel « non-professionnel », vous pourrez tout de même parvenir à de très bons résultats. Il existe son pendant pour PC : Windows Movie Maker. Ce dernier propose les bases, effets de transition, effets spéciaux…

Il existe bien entendu des logiciels professionnels payants. Final Cut Pro X est un logiciel utilisé dans le milieu du cinéma pour le montage des long-métrages. Une bonne période d’adaptation est nécessaire avant de se lancer dans un premier montage. Son prix : 329,99 €. Son concurrent Adobe Premiere propose différents tarifs, par abonnement : 11,99 euros par mois pour la version Rush, 23,99 euros par mois pour la version pro, et 59,99 euros par mois pour la version Creative cloud avec tous les logiciels et applications de création et d’effets.

Les mentions légales 

Pensez à faire apparaître au début et à la fin de la vidéo un bandeau en bas de fenêtre (appelé aussi synthé) avec le nom du groupe, le titre de la chanson et l’année.

Les aides possibles

Plusieurs organismes accordent des aides financières pour la réalisation des vidéoclips. Il ne faut pas hésiter à les solliciter :

 

  • La Sacem : dans le cadre du dispositif Mise en œuvre(s), en partenariat avec Ulule et KissKissBankBank, ce soutien bénéficie aux vidéoclips afin d’accompagner les talents émergents et une écriture audiovisuelle ambitieuse (le vidéoclip doit être envisagé comme une œuvre à part entière).

 

  • La SPPF et la SCPP proposent également une aide à la réalisation de vidéo/musiques. Il faut être adhérent pour en bénéficier

 

  • Le CNC a un programme d’aide avant réalisation, mais la procédure, lourde, s’adresse plutôt à des boites de production un minimum structurées.

 

 

La diffusion

Une fois votre premier clip il faut créer du buzz. Pour cela, un seul moyen : inonder les réseaux sociaux et les sites qui hébergent les vidéos (Youtube, Facebook, Dailymotion…) Pensez également à envoyer une news courte avec le lien direct de la vidéo aux principaux bloggeurs et influenceurs…. sans oublier www.riffx.fr, bien sûr !