À la maison : Tété raconte son confinement

Tous « À la maison » avec… Tété ! Pendant cette période de confinement, RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Avec qui et où sont-ils ? Comment s’occupent-ils ? Qu’est-ce qu’ils écoutent ? Quelques indiscrétions, rien que pour vous !

Ecoutes le silence. Ca je trouve ça ouf.

 

Salut Tété ! T’es où ?

Je suis à la maison, je suis dans mon petit coin de studio. Je me suis un petit peu organisé ma tanière. Je suis un peu pudique donc je n’en montrerai pas plus. Peut-être une prochaine fois.

 

L’endroit où tu passes le plus de temps ?

L’endroit dans lequel je passe le plus de temps en ce moment quand je ne suis pas avec les enfants en train de faire les devoirs, en train de passer du temps de qualité parce que le confinement c’est aussi. Eh bien je suis dans le studio.

 

Ton swag du moment ?

J’essaie quand même de ne pas passer la journée en pyj’. C’est pas veste-cravate, mais c’est s’habiller le matin pour se dire « bon bah voilà ».

 

Des découvertes et des conseils ?

Tous les vendredis je vais sur ma plateforme de téléchargement légal préféré et j’écoute les nouveautés. Je regardais ce matin encore, il y a Pomme qui a sorti un EP.

 

Ta playlist du moment ?

Andreas Scholl, une chanson en particulier qui s’appelle « Stabat Mater ». Quand on travaille dans la musique, on en écoute toute la journée et revenir à la musique classique c’est revenir à une espèce des gestion autre des nuances, des silences. Ca m’accompagne dans ma journée et c’est un vrai cadeau que je me fais quand j’écoute ça.

 

L’activité improbable retrouvée ?

Il y a quelques mois de ça j’ai acheté un X-wing. Ce sont les vaisseaux d’attaque de Star Wars, le vaisseau de Luke Skywalker. On a acheté une énorme maquette. On voulait la faire avec mon fils et puis je n’ai pas réussi à trouver le temps cette année. On vient en fin de réussir à s’y mettre et croyez-moi, c’est un vrai kiff.

 

Ton activité de confiné ?

Dès le début j’ai fait un concert par semaine sur les réseaux sociaux en livestream pour rester en contact avec mon public qui m’accompagne de manière aussi élégante depuis tant d’années. Et puis par plaisir parce que la gratuité du don, le côté sans enjeu c’est encore plus fun et je crois que dans la vie il faut s’amuser surtout quand on fait un métier comme le mien.

 

T’as jamais été aussi actif !

Je me suis dit « si tu essayais de travailler une reprise par jour et de la poster pour te faire plaisir d’abord et puis espérer que ça pourra peut-être faire plaisir à d’autres ». J’ai posté comme ça 24 reprises, 24 jours d’affilée. Et puis très rapidement, j’ai proposé aux internautes de s’en emparer, de s’enregistrer par-dessus. On en est à 60-65 vidéos.

 

Tu aimes cette proximité ?

Complètement. J’aime cette proximité-là. A l’échelle des clips, sortir des clips pendant 20 ans où il n’y a que ta tête dedans tout le temps, c’est un peu bon… C’est beaucoup plus rigolo quand il y a d’autres personnes. Et je suis très très très fier du clip de « The Sorrow Song » qu’on vient de sortir. On l’a réalisé en collaboration avec les internautes confinés.

 

Ton actu ?

« Fauthentique » mon album, il est sorti en février 2019. Il y a eu une première réédition avec trois inédits qui est sortie fin 2019. Puis j’ai eu envie de prolonger l’aventure donc dans cette dernière réédition qui est sortie le 24 avril, on peut trouver quatre bonus acoustiques et quatre inédits en comptant les trois premiers qui sont sortis. Et puis « The Sorrow Song ».

 

Le truc que tu feras « le jour d’après » ?

Je crois qu’après tout ça, je ne vais rien faire en fait. Mais juste quelques jours. Mais juste rien en fait. Dormir. Passer des moments comme ça tu te dis que c’est ça le vrai luxe en fait. Ne rien faire.

 

Merci Tété !

A bientôt, bon confinement et restons chez nous. Bisous !

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
massa justo ipsum pulvinar ut Donec tristique Praesent Phasellus accumsan commodo