Yppah : Occasional Magic

Pour être honnête, on n’avait pas vraiment vu passer les premiers maxis de ce mystérieux Yppah (prononcez Yp-ah !), pourtant signés sur le très bon label anglais Ninja Tune (Amon Tobin, Coldcut, Bonobo, Young Fathers). Erreur d’inattention grave car on tient avec ce Mexicain (Joe Corrales Jr.) un sacré musicien ! Imaginez My bloody Valentine, Dj Shadow, Ratatat, The Cure et New Order en train d’improviser et vous aurez une idée des travaux de Yppah. Si « Occasional Magic » est un album instrumental, il évoque beaucoup plus d’images que de nombreux albums chantés. On savait la scène mexicaine électro avide de fusions et d’expérimentations (de Murcof en passant par le Nortec Collective), mais cette recette électro-rock devrait – doit – et devra faire l’unanimité ! Un album impeccable qui donne envie de découvrir les premiers essais d’Yppah. Courrez l’écouter, c’est un des albums de l’année.

Willy Richert

Découvrir :

Yppah – Occasional Magic

Crédit Photo : © Damian Apunte

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
id, id adipiscing id leo odio porta. felis