Vincent Delerm entre concert et cinéma à Paris pour Europe 1

Entre musique, art, cinéma et littérature, le cœur de Vincent Delerm continue de balancer. L’artiste, qui a récemment signé une superbe bande originale du film « La Vie très privée de Monsieur Sim » offrira une soirée unique et exceptionnelle à son public lors d’une soirée spéciale pour Europe 1 au Comedia à Paris le 3 mai 2016.

Tendre, drôle et poétique, Vincent Delerm puise son inspiration dans l’art sous toutes ses formes, de la musique à la photo en passant par l’art et le cinéma. Il rendra un hommage plus particulier au 7e art à travers une soirée exceptionnelle et unique le 3 mai 2016 au Comedia à Paris.

La soirée, organisée avec Europe 1, sera ensuite rediffusée à l’antenne de la célèbre station de radio, à la clôture du festival Festival de Cannes, qui se déroule du 11 au 22 mai 2016.

Les places pour cette soirées très privée son déjà en vente…

Vincent Delerm, qui a récemment signé la bande originale du très touchant film « La Vie très privée de Monsieur Sim », reviendra sur les grands moments de cinéma qui ont marqué sa vie, forgé son imaginaire et influencé son travail.

Le cinéphile Vincent Delerm a commencé à s’intéresser au 7e art à travers les films populaires de Philippe de Broca, à qui l’on doit entre autres « Chouans », « Le Diable par la queue » avec Yves Montand « L’homme de Rio » et « Le Magnifique » avec Jean-Paul Belmondo. Il a ensuite découvert le cinéma d’art et d’essai avec François Truffaut ou Éric Rohmer. et les œuvres nordiques qui ont alimenté son « goût pour la mélancolie et la lenteur ».

L’amour du cinéma a bien failli permettre à l’artiste de jouer dans le film « Les Chansons d’amour » de Christophe Honoré… un rôle qui a finalement été accepté par Louis Garrel. Le réalisateur Michel Leclerc, qui a dirigé le film « La Vie très privée de Monsieur Sim » dont Vincent Delerm signe la bande originale avait d’ailleurs pensé à lui pour le rôle de Jacques Gamblin dans « Le Nom des gens »…

S’il pense encore à sauter le pas (mais prend son temps), le chanteur et compositeur Delerm est déjà dans l’action et le cinéma est toujours présent en arrière fond… Il lui rend hommage de temps à autres à travers ses chansons, comme dans des titres tels que «Fanny Ardant et moi » ou encore « Deauville sans Trintignant ».

Il réserve un spectacle inoubliable le 3 mai au Comedia à Paris (à réécouter le 22 mai sur Europe 1).

Comédien dans l’âme, Vincent Delerm surprend toujours par son aisance sur scène, son humour flegmatique, subtile et tendre, qui fait toujours mouche. Réservez vos places pour ce concert exceptionnel.

Nathalie Paul

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
pulvinar Praesent Nullam Praesent eget ipsum ut mi, ut