Synapson : DJ enneigés

Ils seront l’une des têtes d’affiche de la 4ème édition de « Live In Tignes », un festival 100 % gratuit et 100 % givré. RIFFX a préparé le groupe Synapson à ce grand moment.

Pas trop effrayés de mixer dans des conditions extrêmes ?

Nous avons déjà connu ça ! En termes de concert de l’extrême, nous avons joué au Pic du Midi. Je me rappelle que nous débarquions de Biarritz en t-shirt ! Dieu merci, les équipes nous avaient prêté des doudounes pour surmonter le froid. Il nous est arrivé également de jouer dans un igloo. Mais en général, nous faisons plutôt des DJ set, pas de vrais live. A Tignes, nous allons jouer notre répertoire. Moi je viens avec mes instruments, Paul les siens, nous avons des musiciens qui nous accompagnent. Donc les mains et les doigts vont être très sollicités !

En même temps, votre musique se prête au réchauffement…

C’est sûr ! (Rires). Nous allons tout faire pour recueillir la chaleur du public.

C’est plaisant de varier les plaisirs, de jouer dans des conditions totalement insolites ?

Oui mais de manière générale, toutes les dates sont différentes les unes des autres. Nous abordons tout nos concerts avec le même enthousiasme.

Est-ce qu’on se prépare différemment pour des lives de festival ?

D’un point de vue musical, oui car le temps est souvent réduit. Il faut aller droit au but, proposer une set list très énergique. A Tignes, nous allons faire quelque chose d’exceptionnel, un mélange de DJ set et de live.

Vous allez skier ?

Non parce que l’un des musiciens qui nous accompagne sur scène s’est blessé au ski quelques jours avant de débuter notre tournée en janvier. Donc nous avons bien retenu la leçon : le ski est un sport dangereux. Au pire des cas, je ferai de la luge.

Quel accueil reçoit en live votre dernier album, « Super 8 » ?

Avec le premier album, il nous donne énormément de possibilités de nous exprimer sur scène. Notre grande fierté, c’est que notre public se compose de gens de 12 à 60 ans et plus. Synapson, c’est un projet de studio mais aujourd’hui c’est aussi un projet live. En tournée, nous arrivons avec une petite armée. Il faut savoir que sur la route, nous sommes 12 en tout. A chaque fois, c’est une expérience de fou. Nous mettons beaucoup d’énergie dans nos concerts.

Qui espérez-vous voir sur scène pendant « Live in Tignes » ?

Nous sommes ouverts à tout ! Nous avons toujours été très éclectiques dans nos gouts musicaux à tel point que nous écoutons très peu de musique électro. En ce moment, nous sommes dans une phase « Brésil » et « musique africaine ». Nous préparons déjà la suite en studio…

Un message pour les futurs festivaliers ?

On espère qu’à la fin du concert, vous aurez tous enlevé vos doudounes tellement on vous aura donné chaud !

« Live in Tignes », 16, 17 et 18 avril 2019.

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
Sed neque. mattis consequat. ut vulputate, quis,