Stéphane Pompougnac : une vie après Costes

On aurait tort de résumer la vie artistique de Stéphane Pompougnac aux compilations Costes, vendues, certes, à plus de sept millions d’exemplaires dans le monde ! Même si la série Hôtel Costes aura lancé la mode « lounge » dans les bars branchés jusqu’au PMU de province jusqu’à l’overdose, le monsieur mérite mieux. Symbole du mariage du luxe et de la musique électro, Pompougnac est aussi producteur depuis une dizaine d’années. Bloody French est son troisième album et certainement celui qui se rapproche réellement le plus de ses prestations. Si vous imaginez la musique de l’ancien DJ des Bains Douches comme un mix entre Édith Piaf et Matthew Herbert, vous êtes loin du compte. Tout au long de ces dix titres, on se balade entre deep house, swingin jazz ou house pêchue assez éloignée de l’univers « costien ». On notera la présence surprenante à la composition de Laurent Voulzy sur le titre Reload, une sorte d’Amour à la plage de Niagara en version tropical dub ! Si Bloody French ne révolutionne pas l’histoire de la musique électronique, il est le résultat honnête d’un passionné de sons, ouverts aux influences du monde entier. On appelle cela un album fédérateur !

Willy Richert

RIFFX.fr vous offre en exclusivité un mix de Stéphane Pompougnac enregistré à Tokyo !

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...