Romare : Projections

On le sait depuis quelques années, l’Afrique est une source d’inspiration pour bon nombre de musiciens blancs, qu’ils soient rockers (Vampire Weekend…) ou ici amateur de collages sonores. Romare, repéré en 2012 avec son « Meditations on Afrocentrism » fait une entrée remarquée sur le mythique label Ninja Tune (maison fondé par le duo Coldcut). Ces 12 titres ont l’avantage de leurs inconvénients : on pense à St Germain, pour les ambiances électro- jazzy mais aussi à Moby (période « Play ») pour cette évidence à marier sonorités ancestrales et rythmiques électroniques. Au-delà de ces références convenues, on reconnaîtra à l’Anglais son aisance à sortir des sentiers largement entretenus de l’afro-jazz-house pour nous embarquer vers des chemins plus sinueux mais à forcer le passage sur certains titres ils nous perd (« ray’s foot »). Du coup, on hésite : on sent bien que Romare, connaît l’histoire de la musique électronique et souhaite y apporter quelques chose comme cette magnifique bombe qu’est « Roots », ici très trancey.
Cet album est bon, certes mais le suivant sera encore mieux. Une question de confiance en soi et d’affranchissement en somme !

Willy Richert

Découvrir :

Romare – Roots

Crédit Photo : © Chris J Rhodes

Charger plus d'actualités...
ut Sed nunc elit. ut dolor Praesent felis Praesent adipiscing