Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

RIFFX.Hebdo : L’actu de Michaël Canitrot

Le DJ international et producteur Michaël Canitrot n’en est pas à sa première expérience avec RIFFX puisque nous accompagnons son projet Monumental Tour depuis quelques années ! Désormais, chaque vendredi, à 19H, Michaël Canitrot pose ses platines sur Radio RIFFX Festival en exclusivité pour un mix d’une heure. De quoi faire vibrer le début du week-end avec des morceaux au cœur de l’actualité musicale. D’autres surprises à venir avec Michaël Canitrot très bientôt sur RIFFX.fr !

Michaël Canitrot a décidé de mixer, tu me diras c’est normal pour un DJ, musique et patrimoine. Ça s’appelle le « Monumental Tour », un concept tout à fait stylé dont on va papoter et qui fait de toi Michaël, en quelque sorte, le Stéphane Bern des platines !

 

Le Stéphane Bern des platines ! Oui, c’est un peu ça. C’est marrant parce qu’en tout cas, Stéphane Bern suit le projet, c’est mon challenge effectivement qu’il vienne mixer sur une date.

 

Alors, explique-nous le projet puisque c’est réjouissance architecturale plus réjouissance musicale égale kiff au carré ?

 

Oui c’est un peu ça. L’idée c’est de faire rencontrer le patrimoine et la création la plus contemporaine possible, donc la musique électronique mais pas que. Il y a aussi un vrai travail de scénographie, de mise en scène sur le mapping avec des œuvres digitales qui viennent prendre place dans le monument. Tout ça fait une très belle liaison entre le passé et le futur. On essaie, en tout cas, à travers le Monumental de mettre un peu de sens en plus de la fête et de se dire qu’on a la chance d’être dans des lieux exceptionnels, en particulier en France, faisons en sorte que les générations futures puissent aussi en profiter. Le concert oui, mais pourquoi pas revenir deux jours après visiter le musée. On a réinventé le concept en digital avec cet événement au château de Vincennes et ça nous permet de prolonger cette expérience en streaming jusqu’au moment où on pourra retrouver le public.

 

A chaque fois, ça doit être un challenge artistique et technique puisque chaque lieu étant différent, in fine et de facto c’est-à-dire que chaque concert est unique !

 

On se lance à chaque fois dans une nouvelle aventure et c’est ça qui est aussi passionnant et on va créer une nouvelle scénographie qui est inspirée par le lieu, par son architecture mais aussi par l’histoire.

 

Est-ce que tu essaies que ton set soit en résonance avec les pierres ? On est partis sur une petite inspi’ Dédé Manoukian.

 

C’est ce que le lieu m’inspire, c’est ce que l’histoire m’inspire du lieu. Ce n’est pas un kit qu’on déplace de site en site.

 

Comment est-ce qu’est née cette passion de la pierre ? Ce goût de la belle bâtisse j’ai envie de dire !

 

Ça, ça vient depuis vraiment mon enfance. Je remercie mes parents de m’avoir fait visiter des châteaux, des musées… La musique électronique, je suis aussi tombé dedans tout petit. Au final, ce projet-là rejoint mes deux passions.

 

Électro et patrimoine ça toujours été une mayo qui prend, à l’instar de Jean-Michel Jarre ? Est-ce que ça aussi ça t’a inspiré ?

 

Oui c’est un des pionniers clairement. C’est clairement une inspiration et pourquoi pas un jour une rencontre avec lui ça pourrait être vraiment cool.

 

Stéphane Bern, Jean-Michel Jarre, il y a de quoi faire un beau…

 

Un beau line-up ?

 

Oui, oui ! On est parti, t’as vu, spécialement pour toi sur une brique ! Bon, on ne va se mentir on est sur un parement, moins de cachet.

 

Oui, c’est une belle petite ambiance effectivement, pour un beau mapping !

 

Dans ton panthéon de monuments, ça serait quoi ton spot rêvé ?

 

Je vais en citer deux. Un parce que c’est mon château préféré, c’est le château de Vaux-le-Vicomte et puis ensuite il y a un site incontournable majeur qui est Le Mont-Saint-Michel. C’est un énorme challenge en tout cas que j’aimerais pouvoir relever prochainement.

 

Alors tu le sais, chez RIFFX on est particulièrement attachés à l’émergence de jeunes talents. Tu as eu des tremplins RIFFX déjà sur « Monumental Tour ».

 

Sur chacune des dates oui. Ça fait partie aussi de l’ADN du projet « Monumental ». Il y a vraiment cette notion de découverte qui est au cœur du projet. J’étais, en tout cas, extrêmement surpris par la qualité, vraiment, des propositions artistiques.

 

Et ce côté « Zizou » de la platine pour coacher des jeunes talents, ça t’a donné envie de lancer un nouveau tremplin !

 

C’est un très très gros tremplin qu’on lance avec RIFFX. On va, en fait, sélectionner dix jeunes talents qu’on va inviter sur une journée entière donc ils vont déjà pouvoir se rencontrer tous ensemble, mixer ensemble et en même temps on va partager des conseils, notre culture, de la musique et plein de belles choses à La Seine Musicale. Et les appels à talents, en tout cas, vont être lancés très prochainement.

 

Il y a tellement moult choses à dire, il y a aussi les résidences radio RIFFX puisqu’on va pouvoir te retrouver tous les vendredis.

 

Écoute, on s’était rendus compte qu’il n’y avait pas de rendez-vous, en tout cas, réguliers pour la musique électronique sur RIFFX et on va se faire plaisir. Tous les vendredis, un set d’une heure qui va mélanger mes coups de cœurs du moment et en même temps certains classiques de la musique électronique de ces trente dernières années. En parallèle des mixes, on a voulu lancer une partie podcast pour accompagner aussi les jeunes talents en dix épisodes pour retrouver tous les métiers qui gravitent un peu autour d’un DJ. Donc tous ces gens-là, on va les interroger et ils vont être là pour donner des précieux conseils.

 

Tu es en studio en ce moment, un album qui est en préparation, qu’est-ce qui se passe ? On en est où ? Qu’est-ce que tu peux nous en dire ?

 

Écoute, ça avance bien ! L’idée, ça va être de sortir les titres progressivement. Ça va être directement lié aux prochaines dates du « Monumental ». Donc on peut dire début juillet.

 

Il y a des nouveaux sons ?

 

Il y a des nouveaux sons et il y a une nouvelle date de « Monumental » qui arrive.

 

Merci Michaël.

 

Merci.

 

Merci, c’était très cool de rencontrer le premier DJ guide du Routard en fait, en quelque sorte !

 

Oui, il faut visiter et il faut visiter en musique !

 

Charger plus d'actualités...