Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

RIFFX.Hebdo : L’actu de 21 juin le duo

La prochaine édition de l’Eurovision approche. 21 Juin le duo, ancienne révélation RIFFX repérés lors d’un tremplin, sont en lice pour représenter la France en 2021. L’émission « Eurovision France, c’est vous qui décidez » sera diffusée le 30 janvier sur France 2. En attendant, découvrez en un peu sur ce duo et leur titre « Peux-tu me dire ? » chanson qu’il défendront lors de cette soirée de sélection.

Ah oui j’ai un micro m****.

21 juin, les amis, c’est la fête de la musique, évidemment, l’anniversaire d’Amel Bent également.

La journée mondiale du yoga, pour les amoureux de la posture de la cigogne.

Oui, c’est tout ça, mais c’est aussi et surtout Manon et Julien, 21 Juin le Duo.

C’était la posture de la cigogne que vous faisiez ?

Oui, la cigogne poulpe, un peu non ?

Moi c’est plus le poulpe ouais.

C’est plus le poulpe.

On vous connait bien chez RIFFX, puisqu’on vous avait découverts en 2018 pour Louanne, enfin sa première partie.

Vous vous en souvenez ?

Bah on s’en souvient comme si c’était hier.

Moi j’ai la boule au ventre quand j’y pense.

Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie je crois.

C’était notre premier gros concert, on était encore des bébés de la scène.

Mais c’était magique, ça nous a vraiment donné un goût encore plus intense pour la scène, et pour les grosses scènes.

Et alors commençons par la question qui me taraude, et que tout le monde se pose : Pouvez-vous me dire, si « Peux-tu me dire ? » va représenter la France à l’Eurovision, le 22 mai prochain, puisque vous faites partie des 12 finalistes.

Allez-y, croisez tout ce que vous pouvez de doigts et d’orteils.

C’est quel level d’excitation là, avant ce samedi, là ?

Franchement, ça va très bien merci beaucoup.

Non, c’est fou, c’est une année tellement particulière que en fait, c’est monumental comme évènement.

Bah déjà on est très heureux d’être dans les 12 finalistes, parce que donc on était, je crois, 700.

On n’était pas tout seuls oui.

On n’était pas tout seuls, il y avait du monde. Et c’est déjà génial, parce qu’on vit grâce à ça une aventure formidable.

On va raconter votre parcours, parce qu’in fine, il raconte quand même un petit peu l’histoire symbolique de la chanson.

Vous vous êtes connus, attention les amis, devinez.

Alors je ne vous cache pas qu’il y a un petit indice digne d’un Mickey énigme : un 21 juin.

J’organisais une fête de la musique avec mon agence de l’époque et je m’occupais de Julien, qui était un des musiciens qui venaient jouer pour la soirée.

Ça part de ça, d’un coup de foudre de ma part.

Et tu ne savais pas, que Manon poussait un peu la chansonnette ?

Exactement, je ne le savais pas du tout, j’ai mis 5 ans à le découvrir.

En même temps vous décidez de vous consacrer à plein-temps à la musique, et vous troquez la butte Montmartre pour des dénivelés un petit peu plus élevés, direction La Clusaz.

En fait c’est, j’allais dire mon pays, pardon on est un peu chauvins, mais c’est ma région d’enfance. Et donc on s’est rencontrés, on est tombés amoureux, bla bla, et il m’a dit : « Viens, on va à Paris, on reste 3 ans, et on rentre. ».

10 ans plus tard.

Elle s’est un petit peu fait arnaquer sur le nombre d’années, c’est vrai.

Du coup voilà, confinement, on se confine là-bas, et puis on n’est jamais repartis en fait.

Venons-en à ce titre, « Peux-tu me dire ? », puisqu’en fait il symbolise ce retour aux sources.

« Peux-tu me dire ? » c’est une question qui interpelle sur le changement climatique.

C’est un sujet vraiment qui nous tient à cœur parce que, comme tu le disais, il y a un an, donc on a quitté Paris pour aller vivre à La Clusaz.

Et tous les jours on se lève, face à la montagne, on voit les impacts du réchauffement, la neige qui est de moins en moins présente, les températures qui montent, les insectes qui disparaissent, etc.

On est un peu convaincus avec Julien que d’habiter en ville, on est déconnectés de la nature, vraiment. C’est-à-dire qu’on n’en a plus conscience.

Et du coup on voulait interpeller, mais de façon positive, et joyeuse, et enthousiaste, parce que c’est comme ça qu’on est, c’est comme ça qu’on a envie de partager nos chansons.

On ne peut pas s’empêcher de ne pas penser à Madame Monsieur.

Je trouve, moi personnellement, qu’à eux tout seuls ils ont vraiment modernisé le truc.

Oui beaucoup, oui.

Ils avaient la classe.

Elégants, sobres. On s’est dit : « Oh la la, ça fait rêver quand même cette histoire. ».

Vous y êtes, et donc samedi vous chanterez, devant nous déjà, mais également devant un jury, qui est quasiment constitué du panthéon de l’Eurovision français, puisque présidé par Amir, qui a représenté la France, Marie Myriam, dernière vainqueur en date à qui à mon avis chaque année on doit dire : « Alors ? Est-ce que c’est pour cette année la succession ? ».

On va se donner à fond, on va faire un truc qui est sincère, et on va s’amuser, et voilà.

Oui, nous ce qu’on veut, c’est absolument s’amuser, parce que si on s’amuse, si on kiffe là ce qu’on fait, on fait du divertissement, et nous on adore le faire, donc on le fera comme ça, et puis advienne que pourra !

Eurovision France, c’est vous qui décidez, samedi, 21h, présenté par un autre duo : Laurence Boccolini et Stéphane Bern.

Et même si c’est l’hiver, il y aura de l’été dans le poste, grâce à 21 Juin, et puis bah, voilà, hein.

Merci JB, merci à RIFFX pour le soutien, et puis c’est chouette, on va donner le max !

Ouais !

Charger plus d'actualités...
ut quis, at quis commodo adipiscing sit