RIFFX.Actu : L’interview de Matt Pokora

Un nouvel album « Pyramide »,  et une tournée en préparation qui débutera le 5 octobre prochain : Matt Pokora revient sur son année pleine de nouveauté avec JB Goupil !

Il était peu viril celui-ci sur la fin quand même.
Matt Pokora ! Le plaisir est fou de te retrouver ici. Un an de break. Moi, quand je fais une pause, en fait je mate Netflix, je me mets dans un jogging éclaté Quechua à jouer à Fifa. Toi, en fait, tu dis que tu fais une pause, mais pendant cette pause, tu as quand même fait 16 titres et un nouvel album. Monsieur Pokora, est-ce qu’on serait pas quand même un petit peu hyperactif ?

  • Ouais si, il y a un peu de ça. J’ai breaké, allez, deux mois, deux mois où vraiment, j’ai vraiment rien fait. J’ai mis pire que des joggings éclatés, j’étais en short de foot…

Ah tu short ?

  • Ouais short de foot moi, beaucoup short de foot quand je traîne à la maison.

C’est vrai que t’es très short de foot, et tu restes vraiment sur le canap’ ?

  • Ouais j’ai passé beaucoup de temps sur le canap’. D’ailleurs c’est comme ça que m’est venu l’idée de l’album « Pyramide » figure toi.

Ca vient d’une idée canap’ ?

  • Je regardais un documentaire qui s’appelle « Dans le secret des pyramides », et parallèlement tu avais tous les films Marvel qui cassaient les records les uns après les autres. Pyramides, monde fantastique, un peu futuriste. Allez boum ! Je vais appeler l’album « Pyramide », et je vais faire en sorte que ce soit une espèce de bande originale, et un truc qui me permette, visuellement, de m’éclater sur scène.

Ton actualité évidemment, c’est ça, c’est le huitième album « Pyramide ». Alors, parlons des titres, le dernier qui vient de sortir c’est « Ouh na na ». Avec un clip très « Ouh na na ».

  • Très OUh na na !

Très Ouh na na !

  • Tu sais faire ça ? Yes papa !

 Je me suis fait trop mal. Moi je l’ai classé personnellement sur l’échelle de Scoville, je sais pas si tu la connais c’est l’échelle pour les piments.

  • Ah d’accord !

En fait, c’est niveau 8. C’est niveau torride, c’est le piment oiseau. Vraiment c’est torride.

  • J’avais envie, déjà d’une de danser, et puis ouais j’ai préféré mettre Madame dans le clip pour éviter d’avoir des embrouilles à la maison.

Pour la paix des ménages ?

  • Pour la paix des ménages.

Habile ! J’ai vraiment beaucoup regardé le clip, je pense que effectivement, chez toi et Christina il y a un vrai problème d’humidité. Passez chez Leroy Merlin, prenez un petit bac tu sais…absorbeur d’humidité.

  • Oui, il y a un peu d’humidité…

 Y a de l’humidité !

  • …au sol, sur les parois et tout. Voilà, c’est ce que suggérait cette musicalité, ce morceau-là, qui est personnellement mon morceau préféré de l’album, en terme de sonorité, c’est vraiment les sons que j’aime.

Moi c’est « Pyramide » qui est le tout premier morceau…

  •  Le premier titre.

…et qui, donc, donne le titre à l’album. Il y a ce côté, comme ça, un peu trailer de X-Men.

  • C’est ça, films et musiques de films.

 Montée crescendo. Tu parles vrai, tu parles sans filtre, tu parles de tes doutes.

  • Pour la petite histoire, c’est le premier titre que j’ai enregistré. Çà venait après tout ce break
    là, et après toutes ces questions que je me posais. Que c’est peut-être la fin, peut-être que je
    vais arrêter. Qu’est-ce que je veux faire ? Je me suis dit : « Tiens, s’il me restait trois minutes
    là pour dire ce que j’avais à dire, et qu’après tout s’arrêtait, et que c’était terminé. »Je parle
    comme j’ai peut-être rarement, ou jamais, parlé dans une chanson.

La tournée ! Qui s’annonce exceptionnelle. Déjà, est-ce qu’il va y avoir tout cet univers de
science-fiction esthétique qu’on reconnaît ? Ce côté futuriste, etc.

  • Faire voyager, comme dans Stargate, un Marvel, etc. Que les danseurs aient l’air de super-héros,
    de super-performers. Pyrotechnie, jeux de lasers, beaucoup beaucoup de danse parce
    que ça m’a manqué. Je sais que je vais pas être éternel en terme de danse parce que je me
    vois pas danser comme ça jusqu’à 40 piges, parce que le corps ne suivra plus. Donc là je vais
    vraiment…

Donc c’est là !

  • … tout donner, je me dis c’est là, c’est là, et peut-être que c’est la dernière fois que je vais
    danser comme ça donc je profite de la forme du moment pour faire un gros show, et essayer,
    justement, de faire le plus gros show de ma carrière.

Ouh na na.

  • Ouuuuuh na na.

J’ai vu que les pyramides, symbolisaient l’ascension, l’élévation vers le ciel et le soleil. C’est
tout ce que je te souhaite et on se retrouve, du coup, au sommet, Monsieur Pokora, comme
d’habitude.

  • Je te revois au sommet de la Pyramide. Le rendez-vous est pris, mon ami. Ce fut un plaisir.

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
eleifend dapibus libero. leo. ipsum quis elit. Donec ut