Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

Révélation RIFFX : Qui es-tu Havy N Hope ?

Lauréate du tremplin RIFFX Christmas is Coming, Havy N Hope a eu l’immense honneur de pouvoir enregistrer une reprise enchantée figurant sur l’album inédit Noël et nous. Une compilation magique sur laquelle on retrouve Havy N Hope aux côtés de Vianney, Louane, Cœur de Pirate, Bilal Hassani ou encore Anne Sila. RIFFX est parti à sa rencontre !

Bonjour Havy N Hope, raconte-nous ton parcours.

Bonjour RIFFX. J’ai commencé à chanter à l’âge de quatre ans dans mon église, ma mère me dit souvent que j’ai appris à chanter avant même de savoir parler. La musique a toujours fait partie de moi et a toujours été d’un grand réconfort dans les moments les plus difficiles de ma vie, je suis passé par des hauts et beaucoup de bas. J’ai vécu bien trop de choses difficiles et la musique a toujours su me consoler, c’est une thérapie. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une passion qui permet de tenir debout.

Ce nom d’artiste, Havy N Hope, ça vient d’où ?

Mon nom d’artiste, c’est un mélange de plusieurs choses que j’ai vécues, à commencer par mon prénom Havy : quand j’étais plus jeune, j’adorais écouter du heavy metal et ma mère détestait ça. C’est vrai que la musique était très fort, mais comment l’écouter autrement ?! Alors j’ai pris « heavy » mais j’ai enlevé le « e » pour me rappeler de l’ado en moi. Le N, c’est pour « nadzieja » qui veut dire « espoir » en polonais. Plus jeune, j’ai été bénévole dans une maison de retraite. J’ai rencontré une femme magnifique qui m’aidait à lire, car j’étais très dyslexique, c’est elle qui m’appelait comme ça parce que c’était ce que je représentais pour elle. Et Hope, c ’est ce que me disait souvent la première jeune femme que j’ai pu aider à quitter son compagnon violent juste en témoignant de mon expérience. A ce moment-là, j’ai compris le pouvoir des mots et j’ai su pourquoi je voulais me battre.

Comment décrirais-tu ta musique ?

Ce sont des chansons qui parlent de la vraie vie, d’espoir, de relations de couple, de l’amitié, de la maternité, de la planète, des difficultés qu’on a… Ça parle du monde qu’on voudrait changer, et avancer malgré tout. On m’a toujours dit que j’étais solaire et c’est ce que j’essaye de faire avec mes chansons. C’est vrai que j’aborde des sujets assez sombres comme les violences policières, le droit des femmes, la violence conjugale, le racisme et l’inceste, mais malheureusement pour moi, ce sont des choses que j’ai vécues. La musique est ma thérapie : elle révèle mes failles, mes peurs, ma vision du monde, et j’espère que ma musique pourra peut-être délier des langues et changer les choses pour d’autres que moi.

Quelles sont tes influences musicales ?

Dès le plus jeune âge, j’ai écouté des artistes de la chanson française : Claude François, Michel Berger, Charles Aznavour… Puis à l’adolescence, j’ai découvert la pop music avec Queen, The Beatles, Michael Jackson et le r’n’b avec Aaliyah ou encore The Destiny’s Child. J’écoute aussi beaucoup de chanteurs de variété et de pop actuels comme Amir, Kendji Girac, Slimane, Vianney, Vitaa, Tayc et Gims. Ma musique est portée par toutes ces influences.

En 2019, tu as dévoilé ton premier EP : LRLT.

LRLT c’est un EP qui me tenait à cœur. C’était la première fois que je collaborais avec mon compositeur Eden Key – avec qui je travaille aujourd’hui sur mon album depuis deux ans – qui a pris une place importante dans mon évolution artistique. Il m’a notamment aidée à parler pour la première fois de sujets difficiles de mon passé que je n’osais pas aborder. Grâce à cet EP, j’ai ensuite pu écrire mon nouvel album Depuis toi, dans lequel j’ai pu me livrer complètement, explorer une nouvelle partie de ma créativité.

Plus récemment, tu as sorti Danse la vie et Ensemble. Peux-tu nous dire un mot sur chacun de ces titres ?

Danse la vie est une chanson qui parle des moments difficiles qu’on peut vivre : le harcèlement scolaire, les différentes violences morales ou physiques, qu’on peut vivre en couple, en famille, même dans la rue. Mais au lieu de laisser gagner les gens qui nous font du mal, on va danser la vie et avancer, c’est ce que je voulais exprimer. Ensemble, c’est mon témoignage, j’avais besoin de me libérer et parler des attouchements que j’ai subis quand j’étais jeune mais aussi parler des violences que mon ex-mari m’a fait subir. Cela a forgé mon caractère. Je voulais un hymne de solidarité pour les enfants, les femmes et les hommes qui subissent ça. Faire comprendre à ces personnes qu’il ne faut pas avoir honte et qu’on peut trouver le courage de parler pour se libérer, les choses commencent à changer.

Grâce à RIFFX, tu as eu l’opportunité de figurer sur l’album Noël et nous aux côtés d’artistes tels que Vianney, Louane ou encore Anne Sila. Comment as-tu réagi à ta victoire ?

C’était vraiment quelque chose d’incroyable ! J’étais en plein déménagement et je n’ai pas lu tout de suite le mail qui annonçait ma victoire. J’étais en train de pleurer sur la route dans ma voiture. Être artiste, c’est vraiment un métier difficile surtout quand – comme moi – on a tout mis entre parenthèses pour réaliser son rêve. Les directeurs artistiques et les producteurs que je rencontre me disent que j’ai du talent mais rien n’avance. Par-dessus ça, la pandémie est venue mettre un petit coup au moral même quand on croit dur comme fer en notre projet. J’avais besoin d’un petit signe d’espoir, et sur la route, j’ai découvert ce message incroyable. J’avais gagné, je m’en souviendrai toute ma vie. Ca a illuminé ma journée, même si c’est dur, long et compliqué, je me dis qu’il y a toujours de l’espoir pour y arriver.

Sur la compilation Noël et nous, tu as choisi de réinterpréter En rêvant à Noël. Pourquoi cette chanson ?

J’ai choisi de reprendre En rêvant à Noël car je suis fan de Claude François. Ma mère écoutait beaucoup ses chansons et je faisais des chorégraphies dessus. Quand j’ai vu son nom dans la liste de reprises proposées pour le tremplin, ça m’a paru évident que ça devait être celle-là.

Enregistrer le titre dans les RIFFX Studios aux côtés de professionnels, comment as-tu vécu l’expérience ?

Ça a vraiment été une expérience agréable d’aller enregistrer dans les studios comme ceux de RIFFX, avec des gens bienveillants, à l’écoute, qui m’ont conseillée. D’autant plus que j’ai eu la chance de rencontrer et d’enregistrer aux côtés de Jeremy Chapron, je suis fan et j’ai été heureuse de découvrir que c’est lui qui a fait les arrangements sur le morceau.

Un petit mot pour RIFFX ?

Je remercie vraiment RIFFX de m’avoir permis de participer à l’album Noël et nous. J’ai été très heureuse de partager cet album avec tous ces grands d’artistes, de voir mon nom juste à côté de celui de Vianney, je n’ai pas de mots pour exprimer à quel point je suis heureuse. Vous faites un travail exceptionnel pour mettre en lumière et révéler constamment de nouveaux artistes. C’est un coup de pouce exceptionnel pour notre carrière. Je suis très heureuse de faire partie de la famille des lauréats !

C’est quoi la suite pour Havy N Hope ?

Mon nouveau single Changer est sorti le 25 décembre, un petit cadeau. Je viens de finir mon album Depuis toi qui sortira, j’espère, courant mai 2022 en autoproduction. J’ai aussi hâte de pouvoir monter sur scène pour le défendre.