Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

RIFFX.Hebdo : La playlist de « Restons Amis », les anciens de la Star Ac’4

Seize ans après leur passage à la Star Academy 4, des candidats ont enregistré un album hommage à leur camarade de promotion Grégory Lemarchal, intitulé « Restons Amis ». L’ensemble des bénéfices de cet album hommage (qui sortira le 2 octobre), seront d’ailleurs reversés à l’Association Grégory Lemarchal.

On dirait Kim Kardashian !

Tu veux que je fasse Kim ?

Ta chanson du moment ?

Ma chanson du moment figurez-vous c’est « Restons Amis », la chanson de Grégory. Je peux dire qu’en ce moment je l’écoute matin, midi, après-midi, soir. Je fais des montages, je l’écoute tout le temps !

Le collectif Restons amis, c’est treize anciens de la Star’Ac 4 sur un album pour aider l’association Grégory Lemarchal.

Même si certains ont préféré ne pas le faire, ça ne signifie pas qu’ils ne soutiennent pas l’association évidemment. Ça ne devait être qu’un single, ça s’est transformé en album, avec des reprises d’artistes qui sont venus nous voir et qui sont venus chanter avec nous lors des primes de la Star’Ac 4. On ne touche rien sur l’album donc à chaque fois que vous achèterez l’album, que vous cliquerez pour écouter l’album, ou que vous regarderez le clip, vous aussi vous deviendrez des bénévoles de l’asso Grégory Lemarchal puisque tout l’argent sera reversé à l’association.

Ta chanson préférée de Grégory Lemarchal ?

Pour moi c’est « Je t’écris ». Il m’a appelé pendant l’enregistrement de cet album, il m’a dit cette chanson-là elle est magnifique, et c’est une chanson qui me touchera toujours.

C’est le titre « Je deviens moi », c’est le premier titre que Grégory m’ait fait écouter. Quand l’album était prêt on était à Divonne-les-Bains sur les répétitions de la tournée de la Star Academy 4, on a été dans sa chambre et il m’a dit tiens, je vais te faire écouter mon album. Il dit plein de choses dans cette chanson et c’est plein de choses que dix ans plus tard, treize ans plus tard et sûrement vingt ans plus tard j’aurais envie de lui dire.

Ta chanson spéciale avec Grégory Lemarchal ?

On a une chanson qui nous unit, c’est une chanson de Lucie Silvas qui s’appelle « What you’re made of » et en fait je passais mon temps à chanter cette chanson et un jour il vient de me voir et il me fait : « Kari j’ai un truc à te dire », et très Greg Lemarchalement parlant, il me fait … C’était son petit rire de fouinasse. Et monsieur a fait un duo avec Lucie Silvas et ce duo s’appelle « Même si » et c’est la version française de « What you’re made of » !

Ta chanson souvenir Star Academy 4 ?

Mon père étant un fan inconditionnel de Michel Sardou, je suis absolument fan de Michel Sardou, je suis connaisseuse, je n’ai pas honte, je l’assume entièrement, j’adore Michel Sardou, je connais tout de lui. Et quand on a su que notre deuxième hymne allait être « En chantant » de Michel Sardou, je crois que je suis la seule à avoir dit « Mais c’est trop bien! ». C’est la première qu’on a faite à l’entrée de la Star Ac’, il n’y en a pas un qui en a mis une dedans, c’est magnifique, c’est un extrait magique. Il n’y a aucune phrase qui correspond. Michel Sardou devait se dire : « on n’est pas tombés sur les meilleurs ».

Ta chanson préférée de « Restons Amis » ?

 

Ma chanson préférée de l’album c’est forcément l’inédit, elle s’appelle « La marelle », c’est écrit par Lucie Bernardoni. À l’aide d’un bon verre de vin quand même, je dois bien l’avouer, qui m’a beaucoup aidé, voire deux verres de vin. J’ai ensuite appelé vers minuit, je me souviens, Mathieu Johann et je lui ai dit : « Mathieu, j’ai fini le texte ». Il a pleuré et j’ai pleuré aussi et j’ai pas touché un mot.

C’est l’histoire des dix-huit, c’est notre histoire à nous. Lucie a réussi un travail formidable sur ce titre « La marelle » parce que ça vient des tripes, ça vient du cœur, ça vient du manque qu’on a, ça vient de l’envie aussi de réussir ce fabuleux projet pour lui, pour ceux qui continuent le combat, pour les bénévoles, pour la famille, pour tout les gens de l’asso. Et comme lui disait : « écris l’histoire et n’écris jamais la fin ». Pour lui et pour eux, on va essayer de pas l’écrire la fin.

Merci

Charger plus d'actualités...
Aenean consectetur venenatis risus elementum neque. tristique vulputate, ipsum pulvinar