Si les Vieilles Charrues de Carhaix se sont classées 3ème festival en 2017 derrière l’Interceltique de Lorient et la Fête de l’Humanité, elles restent pour ses 280 000 festivaliers un souvenir inoubliable. Et on se dit à la lecture de la programmation du vendredi 20 juillet prochain que l’édition 2018 restera elle aussi dans les annales.
Ce sera une journée un peu foutraque, mais guidée par une constante chez tous les artistes qui se produiront : la joie de vivre et l’envie de faire la fête. C’est exactement ce qui anime la joyeuse bande de Kokoko! qui génère une afro-beat surprenante en jouant avec des instruments fabriqués à partir d’objets de récupération.
C’est aussi ce qui guide le trio Lysistrata, dont le rock garage énervé et syncopé ferait danser votre grand-mère sur la table. Lomepal y mettrait un peu de son flow et de ses boucles, travaillées sur mesure pour accueillir des textes bien love mais complètement dans l’air du temps.
Attention ! Un phénomène de la scène rap française sera de la partie aussi et on met dès maintenant un billet sur lui, vu les millions de vues qu’il engrange depuis quelques mois sur les réseaux, on parle là de Rilès, le jeune rouennais fan de Kanye West.
A partir de là, vous vous dîtes, ok, c’est une journée découverte ou quoi ? Mais non ! Il y aura aussi Portugal. The Man, Liam Gallagher, IAM et pour couronner le tout, la belle et bondissante Jain.
Quand on vous dit que les Vieilles Charrues, ça ne s’oublie pas…