Splinter

7eme album du groupe punk rock The Offspring, Splinter marque un retour aux sources de la formation.
Car en effet après les albums Conspiracy of One et surtout Americana, qui furent de très grands succès, mais jugés un peu trop pop et commerciaux par les fans purs et dures, Splinter revient clairement sur ce à quoi The Offspring nous avait habitué dans leurs débuts.
Il s’agit également d’un album assez varié en terme de sonorités.
Sortie en 2003, cette galette pop rock nous offre tantôt des chansons énervées et endiablées à l’image du gros single de l’album Hit That, mais également des sons électroniques, voire quelques influences reggae, sans oublier quelques hommages aux chansons américaines des années 40.
On note également sur l’enregistrement de cet album le départ du batteur du groupe, Ron Welty.
The Offspring sera donc rejoint en toute urgence par Josh Freese afin de terminer l’enregistrement de l’album.
Néanmoins ce n’est pas lui, mais le batteur Atom Willard qui enchaînera la tournée à la suite de la sortie de l’album.
Un turn over de membres assez mouvementé dans cette période donc.



ante. Curabitur Lorem eget commodo odio