Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

Quel guitariste électrique n’essaye pas d’avoir le bon gros son qui tâche, pour bien marquer sa rythmique et pour s’imposer sans contestation possible le moment du solo venu ? Vous n’y arrivez pas ? Il y a plusieurs astuces pour cela, parmi lesquelles l’utilisation de boucles.
Boucler sa partie de guitare, ou la looper pour utiliser un anglicisme bien de chez nous, permet effectivement d’avoir un son plus massif pour la simple et bonne raison qu’en additionnant la boucle et votre jeu par-dessus, cela simule deux guitares qui jouent la même partie de façon synchrone.
Attention, c’est bien dans la synchronisation que le piège réside. Il faut être sûr de parfaitement connaître ses parties pour utiliser cette technique, car dès qu’un décalage a lieu, vous courrez le risque de ne produire rien d’autre qu’une infâme bouillie sonore.
Outre la synchro, il ne faut pas doubler les traitements sur votre son de guitare. Si vous doublez les égalisations et les distorsions mathématiquement, là aussi vous aurez un son tout brouillon. Votre boucle devra idéalement avoir un son un peu plus clair, à vous de trouver le juste équilibre en testant différents réglages.
Enfin un dernier point mais loin d’être le plus négligeable : vérifiez que vous êtes capable de reproduire cette technique dans toutes les conditions de jeu, et je pense en particulier à vos prestations live ! Mais une fois que vous la maîtriserez, vous aurez l’impression d’avoir le son de Slash des Guns N’Roses, la classe internationale quoi…


at tristique commodo nec Curabitur dapibus quis id, libero et, Phasellus risus.