Pour sa 13ème édition, le Generiq Festival respecte son ADN et offrira cette année encore du 6 au 9 février une myriade de concerts à travers les pays mulhousien, dijonnais, de Montbéliard et de Besançon … Nous avons sélectionné pour vous quelques concerts bien puissants qui vont remettre les pendules à l’heure…

Jeudi 6 février pour commencer, au Moloco d’Audincourt, deux groupes à l’affiche, Alcest et Birds in Row. Alcest, c’est un duo ou plutôt l’alliance de la neige et du feu, oui, car Neige est le nom du chanteur… Birds in Row, c’est français aussi et ça envoie un punk hardcore boosté au Red Bull et à la sauce samouraï…

La Rodia de Besançon resonnera pour sa part sur les beats et les basses d’Ho99o9 (Horror) et de Jardin. Les premiers mélangent electro, punk et rap, alors que le deuxième n’a rien d’une ballade bucolique, on est plutôt dans la rage et la colère… Ho99o9, Jardin, et 404 seront donc à la Rodia vendredi 7 février.

Les programmateurs de Generiq sont allés jusqu’à Kyoto au Japon pour chercher Otoboke Beaver, 4 filles qui dégagent un punk sans concession et noisy comme il faut, à vous de les découvrir à l’Antonnoir de Besançon jeudi 6 et à la Poudrière de Belfort vendredi 7 février.

Voilà un aperçu de ce que vous réserve le Generiq, le reste de la programmation est à retrouver sur generiq-festival.com et à écouter sur RiffX.fr !



ut Curabitur massa suscipit consectetur lectus tristique leo. libero porta. et,