Il s’agit très certainement de l’un des plus gros tubes du groupe Supertramp.
Sorti en 1979, le single Breakfast In America, extrait de l’album du même nom, va devenir un énorme succès au Royaume Uni, alors qu’étrangement, aux États Unis, le titre sera un peu moins populaire.
Et pourtant, les paroles auraient tout pour plaire à nos amis américains !
Puisque la chanson parle d’une personne qui n’a jamais été aux États Unis, et qui fantasme justement sur le fait d’y aller.
C’est plutôt de la bonne pub !
Une chanson qui a divisé au sein même du groupe puisque le chanteur Roger Hodgson aurait déclaré que Rick Davies, qui était au clavier, détestait cette chanson , et qu’il pensait même qu’il n’aurait pas du jouer au moment de l’enregistrement.
Une déclaration d’autant plus étrange que les 2 membres du Groupe sont crédités à la création de cette chanson !
Bien plus tard, en 2005, Gym Class Heroes remprendra cette chanson sous le nom de « Cupid’s Chokehold » dans une version beaucoup plus hip hop.
Mais l’originale Breakfast in America, se classera quant à elle en 1979, à la 9ème position au Royaume Uni, et à la 6ème place en Irlande.