Le festival Beauregard va, plus que d’habitude, se mettre en mode festif cette année, car du 6 au 9 juillet prochain du côté du château de Beauregard à Hérouville Saint-Clair, on célèbrera la 10ème édition du festival normand. Autant vous dire que les organisateurs ont préparé un programme de gala et cela se confirme dès le premier jour, vendredi 6 juillet.
Ouverture des portes à 16h et juste le temps de se trouver un rafraîchissement pour aller écouter Bafang, des locaux puisqu’ils viennent de Caen, ville plutôt connue pour sa façon de cuisiner les tripes que pour l’afro-rock de ce duo plein d’énergie.
Leur succédera J. Bernardt qui n’est autre que le guitariste d’un groupe déjà passé par Beauregard, c’était Balthazar. Jinte Deprez mélange sa voix de soul man à une instrumentation électro-pop toute en sensualité.
L.A. Salami lui emboitera le pas sur le plan de la sensualité et vous ne pourrez qu’être conquis par ce bonhomme qui n’a rien à voir avec Los Angeles, L.A. sont en fait les initiales de ses prénoms. M’est d’avis que sa néo-soul R’n’Bisante ne vous laissera pas indifférents.
Elles ont su marquer leur territoire en dehors de l’héritage familial, la scène de Beauregard accueillera successivement Hollysiz et Charlotte Gainsbourg, deux versions très différentes de la pop-star à la française.
Orelsan sera comme à la maison puisqu’il est né à quelques kilomètres d’Hérouville Saint-Clair, à Alençon pour être précis. Son concert ressemblera à une cousinade dotée d’une sono de 50.000 watts.
Après ces 3 belles signatures de la scène française, les passeports viendront d’outre-Atlantique avec MGMT puis Jack White sur la scène de Beauregard. Vous aurez intérêt à gérer vos réserves d’énergie car la soirée se terminera avec le rouennais Petit Biscuit et la transe de Boris Brejcha.
La dixième édition du festival Beauregard, ça commence le 6 juillet du côté d’Hérouville Saint-Clair, ne perdez pas de temps pour organiser au mieux votre week-end jusqu’au lundi 9 !



sem, ipsum tristique Lorem libero diam