Paul McCartney, un artiste engagé (partie 2)

Au cours de sa carrière, Paul McCartney a mis à profit sa célébrité et son influence dans de nombreuses causes mondiales. Ses intérêts vont au-delà de la musique : la légende du rock a en effet très vite mis son succès au service de ses idées et de ses engagements. Après la partie 1, c’est le moment de découvrir les autres engagements de Macca dans une seconde partie !

• En 2000, McCartney sort A Garland For Linda, un album chanté par un chœur en hommage à sa femme, décédée d’un cancer du sein. Les bénéfices de ce disque ont tous été reversés à The Garland Appeal, une association pour aider les patients atteints de cancer.

• Paul a aussi participé à un single caritatif du Band Aid et a joué lors du double concert Live Aid dans le but de lever des fonds pour soulager la famine éthiopienne en 1985.

• Le 2 juillet 2005, McCartney participe au Live 8 à Londres : un concert caritatif pour que les pays les plus riches effacent la dette publique des pays les plus pauvres, notamment ceux d’Afrique, qu’ils augmentent et améliorent l’aide humanitaire et économique, et qu’ils établissent des règles commerciales plus justes pour ces pays. Le chanteur jouera Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band avec U2. D’autres artistes comme Mariah carey, Madonna, Coldplay, George Michael, The Who, Robbie Williams feront partie de ce gigantesque événement.

• Paul est l’un des parrains de l’association Adopt-A-Minefield qui a pour but de se débarrasser des mines antipersonnel qui font encore aujourd’hui des victimes dans le monde. Elles font partie des restes explosifs de guerre et d’après les estimations, plusieurs dizaines de millions de mines se trouveraient enfouies et actives dans une soixantaine de pays.

• En 2004, l’ex-membre des Beatles a fait don d’une chanson pour l’album caritatif en soutien à US Campaign for Burma, qui avait pour but de faire libérer la femme d’Etat birmane Aung San Suu Kyi. Elle sera libérée en 2010.

• Paul McCartney organise les Concerts for the People of Kampuchea à Londres en 1979, dans le but de venir en aide aux victimes de la guerre civile cambodgienne. Plusieurs artistes répondront présent comme Queen, The Clash, The Pretenders, The Who…

• Il a également participé à l’enregistrement d’une reprise de Ferry Cross the Mersey en 1989, un titre de Gerry and the Pacemakers à l’origine, en hommage aux 96 victimes de la tragédie de Hillsborough, suite à un mouvement de foule après un match de football entre Liverpool FC et Nottingham Forest.

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
ultricies ut id, sem, elementum Aliquam venenatis massa non ut dictum