Orso Jesenska – Effacer La Mer

Les plus beaux paysages ne sont pas toujours les plus accessibles. Il faut parfois arpenter longuement un étroit chemin côtier, s’abimer un peu les jambes au contact de ronces, pour profiter d’une vue sans égale et d’une crique isolée. Le paradis se mérite parfois, c’est ce que l’on se dit à l’écoute d’ « Effacer La Mer », le deuxième album d’Orso Jesenska, qui vaut qu’on s’y attarde, qu’on apprivoise cette langue et cette musique sublimes. Les mots et les arrangements sont travaillés avec un soin particulier, ils sont à la fois simples et incroyablement riches. On pense parfois à la poésie légèrement abstraite de Jean-Louis Murat. Les mélodies sont souvent portées par une rythmique élégante (contrebasse et batterie), accompagnées par le jeu de guitare fluide de Mocke et soulignées tantôt par un piano, tantôt par des cuivres. Un travail d’orfèvre pour l’un des plus beaux albums de l’année.

Vincent Théval

Découvrir :

Orso Jesenska – Paroles

Crédits : © Raphaël Neal (photo liste), © 03h50 (pochette)

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
diam elit. eget suscipit vel, sed libero. ut efficitur. sit