Monomotion : Behind the Moon

Monomotion est le pseudo d’Erol, 26 ans, co-fondateur du label Fake Music. C’est à peu près tout ce que l’on sait de ce jeune Parisien qui préfère laisser parler sa musique plutôt que de se répandre en interview… Il n’a pas tort car sa musique, suffisamment suggestive, voire cinématographique, est d’une beauté évidente. Dans les sept morceaux de « Behind the Moon » il évoque un épisode douloureux de sa vie. Les titres Coma, Time Lapse et cette mystérieuse date 19.11 ne trompent pas. Il n’empêche. On a beaucoup de mal à lâcher ce « concept album » tant le Français y insuffle un charme quelques fois désuet mais qui fait toujours mouche. On pourrait parler d’électro progressive avec ses nappes très nineties mais le jeune producteur arrive toujours à surprendre dans un exercice mille fois entendu. Et si tout simplement il y avait une âme dans cet album ? Certes, c’est peu pour vendre des millions d’albums, mais beaucoup pour toucher le public.
À découvrir d’urgence !

Willy Richert

Découvrir :

Monomotion – Dawn

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Petite histoire de la pop indé

ut libero sem, lectus quis tristique commodo elit.