Milky Chance : Sadnecessary

En Allemagne, les chansons de Milky Chance se sont d’abord échangées comme des secrets avant d’être sur toutes les lèvres. En quelques mois de 2013, ce duo originaire de Cassel a rencontré un succès massif avec ce premier album, Sadnecessary. L’histoire est banale : elle démarre avec Clemens, un garçon qui enregistre dans sa chambre quelques ébauches de titres instrumentaux à la guitare, joue également dans un quartet de jazz, avant de se consacrer entièrement à l’écriture de ses chansons, flanqué de son ami, Philipp. Leurs premiers titres se propagent comme une trainée de poudre sur quantités de blogs. Le duo choisit pourtant de ne pas céder aux sirènes de l’industrie du disque et crée son propre label pour publier cet album très accrocheur, habile mélange d’influences qui devrait séduire les (nombreux) fans d’Alt-J : nonchalance du chant et des chœurs, langueur et efficacité des guitares et rythmiques marquent Stunner, Becoming ou Down by the River, tubes en puissance. Allemagne : 8 points !

Vincent Théval

Découvrir :

Milky Chance – Stolen Dance

Crédit Photo : © Melanie Elbaz

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
risus. dictum sem, velit, Curabitur Nullam mattis ante. neque. massa luctus