Mano Le Tough : « Changing Days » Permanent Vacation

Préparez vous à la déferlante Mano Le Tough. Il est très rare aujourd’hui d’écouter un album de musique électronique sans zapper la moitié des morceaux. Il est encore plus rare de tenir un premier album aussi mature, subtil sans tomber dans l’électro minimale intello. Ce jeune Irlandais, basé à Berlin, a réussi le tour de force de livrer dix titres impeccables qui balaient tous les genres, n’oubliant jamais d’allier mélodies et productions ultra léchées : ballade à la Radiohead (Everything you’ve done before), electronica soyeuse (Dreaming Youth), house minimale digne des Daft Punk (A thing From Above) ou encore ambiant racée à la Aphex Twin (Nothing Goods Gets Away). Signé sur Permanent Vacation, le label de John Talabot, Mano le Tough éclabousse de toute sa classe ce début d’année et laisse loin derrière la concurrence. On frôle la perfection…

Willy Richert

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
dolor amet, Praesent velit, ante. leo at ut pulvinar ut