Linda Perhacs : The Soul of All Natural Things

Attention, record : 44 années entre deux albums, qui dit mieux ? Personne, sans doute. C’est l’incroyable histoire de l’Américaine Linda Perhacs, auteure, en 1970, du très beau Parallelograms, collection de chansons folk délicatement psychédéliques, resté confidentiel au moment de sa sortie. Déçue par l’échec de son disque, la jeune femme retourne à son métier : elle est dentiste et le restera toute sa vie professionnelle. Seulement voilà, au fil des ans, son unique album chemine auprès de quelques oreilles averties et finit par faire l’objet d’un culte fervent. Réédité au milieu des années 2000, il est accueilli par une nouvelle génération sensible à la délicatesse acoustique du folk. Encouragée par Sufjan Stevens et son label Asthmatic Kitty, voilà Linda Perhacs de retour, 44 ans après. The Soul of All Natural Things est un petit miracle qui séduit par sa délicatesse et la beauté de ses orchestrations. La voix est intacte, qui conduit des mélodies magnifiques. Une guitare acoustique, quelques percussions, chœurs et cordes créent un son hors d’âge et enveloppant. Comme un souvenir vivace et émouvant du rêve hippie que Linda Perhacs avait caressé à la fin des années 1960.

Vincent Théval

Découvrir :

Linda Perhacs- Prisms of Glass

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...