Les Rasoirs électriques : la résistance punk rock made in France !

Le punk rock français n’est pas mort ! Découvrez le nouveau coup de cœur de la rédaction de Riffx.fr qui s’inscrit en marge des courants porteurs de la pop et du main-stream : Les Rasoirs Electriques.

Faire du punk rock en français en 2014 relève un peu d’un acte de résistance. Alexandre Ayrault, fondateur des Rasoirs Electriques est entré dans le maquis du punk en 1994, avec Green Day, puis Nofx. Il n’a pas vraiment choisi, le punk s’est imposé à lui : « C’est une sorte de résistance involontaire, parce qu’au final on ne sait faire que ça ! » explique Alexandre.

Le batteur s’est très vite immergé dans cette aventure musicale, assurant la rythmique de la formation punk rock des Guerilla Poubelle. Un groupe a la notoriété encore intacte et au parcours remarquable.

Mais, alors que les Guerilla Poubelle enchaînent quelque 80 dates par an, Alexandre choisit de poursuivre dans une autre direction pour concilier la musique avec sa vie de famille (il est jeune papa d’une petite fille) et sa vie professionnelle en tant qu’ingénieur du son.

Il fonde les Rasoirs Electriques en 2009, embarquant avec lui, d’autres punk invétérés qui ont officié dans des formations à l’aura puissante dans le petit monde du punk rock français : Leptik Ficus, I Was a Teenage Alien et Stony Broke.

Sa nouvelle vie musicale est certes un peu moins intense que pendant l’époque des Guerilla Poubelle, mais c’est loin d’être une sinécure ! Entre son métier d’ingé son, de prof de batterie, son studio d’enregistrement Les 2 doigts dans la prise, et les Rasoirs Electriques, Alexandre a du grain à moudre.

Les baroudeurs du rock réunis au sein des Rasoirs Electriques, qui ont tous entre 30 et 40 ans, donnent plus de 50 concerts par an, et font tourner le groupe dans les petites salles, mais aussi les festivals. Ils ont ainsi joué devant 5.000 personnes lors du FIMU (Festival international de musique universitaire) à Belfort en gagnant un concours.

Les projets, et indépendance

« Notre seule ambition, c’est de sortir des albums et des disques qui nous plaisent de continuer à tourner » explique Alexandre. Le groupe projette de traverser l’Atlantique pour jouer au Québec en 2016, et a enregistré un nouvel EP en 2014 pour sceller son union avec son nouveau batteur.

« On est en train de faire progresser le groupe, car on a mis du temps à trouver notre batteur. On en a changé trois fois, et ce coup-ci on a trouvé la bonne formule avec une formation stable qui peut se développer », ajoute le guitariste et chanteur des Rasoirs Electriques.

Ainsi, les Rasoirs Electriques, qui étaient au début un projet parallèle des Guerilla Poubelle ont gagné leur lettres de noblesse et n’ont plus rien à envier à leurs prédécesseurs.

Punk connexion !

S’ils n’ont pas signé sur un label « officiel », les Rasoirs Electriques profitent de la structure de Guerilla Asso, qui leur permet d’encadrer leur développement et d’aider d’autres projets punk hardcore à émerger. La punk connexion est en marche !

Mais au final, c’est bien le « DIY » (« Do it Yourself » , le bricolage en anglais, ndlr) comme aime à la répéter Alex, qui est la marque de fabrique du groupe : tout est fait en interne, de la production des disques, à la fabrication des CD et vinyles, en passant par promotion et le booking. Autoproduction ne veut donc pas forcément dire amateurisme !

« Le tourneur qu’on avait ne nous a jamais trouvé de dates… » explique Alex, qui a fini par ne plus compter que sur son énergie et celle de ses amis pour faire vivre le projet. « Aujourd’hui nous avons tous les outils entre nos mains pour nous développer seuls. Ce qui compte c’est surtout d’avoir du plaisir à faire ce qu’on fait », conclut le musicien.

Cette indépendance se retrouve aussi dans le fait de chanter en français : « Avant on chantait en yaourt-anglais, puis on en a eu marre de ne pas se faire comprendre du public. Chanter en français c’est aussi lutter contre un certain conformisme et une uniformisation de la culture » analyse Alexandre.

Sur les routes !

Le groupe partira donc évangéliser à coup de riffs sans concession la sphère musicale avec une tournée du 17 au 27 octobre 2014, dont un concert à Paris le 24 octobre au Gibus Café. Après cela, l’album (déjà en court de finalisation) sera pressé. « On amasse les tubes avant la sortie ! » s’amuse le leader des Rasoirs Electriques.

Un EP 7 titres datant de 2010 est déjà disponible, ainsi qu’un album 12 titres réalisé en 2012. Depuis l’arrivée du nouveau batteur, un nouvel EP de 5 titres est fraichement sorti, avec une version en vinyle vert transparent… Décidément, les Rasoirs Electriques aiment faire les choses dans les règles de l’art et si possible pas comme tout le monde !

Nathalie Paul

Portrait chinois du groupe Les Rasoirs Electriques, par Alex Ayrault

Si vous étiez une chanson ? : : Ne comptez pas sur moi des Sheriffs. Cela nous représente bien. On va toujours à l’envers de ce qu’on attend de nous.
Si vous étiez un instrument ? Un guitare XP à 60 euros qu’on achète dans un magasin System Cash…
Si vous étiez un objet ? Un gobelet en plastic consigné que l’on trouve dans les festivals. C’est écolo, on peut mettre de la bière dedans… Je précise : le gobelet est de 50 cl.

Votre top artistes incontournables ?

• Nofx
• Rancid
• Les Sheriffs
• The Copyrights
• Svinkels

Pour aller plus loin

• Découvrez l’univers des Rasoirs Electriques sur RIFFX.fr
• La page Facebook des Rasoirs Electriques
• Le site officiel des Rasoirs Electriques

Les Rasoirs Electriques – Le bar de l’enfer

Les prochaines dates de concert des Rasoirs Electriques en 2014 :

• 18 octobre 2014 : ANGOULÈME MPP – Maison des Peuples et de la Paix
• 19 octobre 2014 : LLUPIA (66) Private Garage show
• 20 octobre 2014 : MONTPELLIER The Black Sheep
• 21 octobre 2014 : SAINT ÉTIENNE Thunderbird Lounge 42
• 22 octobre 2014 : TOURS Hurricane’s Pub
• 23 octobre 2014 : ROISSY EN BRIE (77) Le Pub ADK
• 24 octobre 2014 : PARIS Le Gibus Café
• 25 octobre 2014 : LYON Cafe-Concert Trokson
• 26 octobre 2014 : CLERMONT- FERRAND Le Sprint Bar

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
venenatis, mattis Aenean ipsum diam consequat. risus.