Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

Les Pianos de Gainsbourg : André Manoukian dévoile un album envoûtant avec Camélia Jordana, Isabelle Adjani, Camille Lellouche…

Pour marquer le 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg en musique, André Manoukian revisite ses plus grandes chansons au piano, en compagnie de Camélia Jordana, Isabelle Adjani ou encore Camille Lellouche, sur un nouvel album intitulé Les Pianos de Gainsbourg.

C’est l’un des plus beaux hommages que le Gainsbourg Jazz aurait résolument appréciés. Pianiste virtuose et homme de médias adoré du public français, André Manoukian n’a jamais caché sa totale admiration pour l’œuvre laissée par Serge Gainsbourg. Récemment encore, le musicien hors-pair revenait sur la carrière exceptionnelle de Gainsbourg dans un épisode spécial de Leçon d’André Manoukian, un rendez-vous original à retrouver tous les vendredis sur RIFFX.fr.

Un nouvel album envoûtant, en compagnie d’icônes féminines

Afin de marquer le 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, André Manoukian a choisi de revisiter les plus grandes chansons de l’artiste sur Les Pianos de Gainsbourg, un album inédit à l’ambiance piano bar, feutrée, élégante et sensuelle. Pour nous plonger dans les atmosphères particulières de chacun de ses trésors musicaux, André Manoukian s’est entouré d’icônes féminines que Gainsbourg aurait probablement invité sur ses disques de son vivant.

Le pianiste de renom rend hommage au Gainsbourg Jazz aux côtés de Mélody Gardot sur La Javanaise, pour une virée Sous le soleil exactement avec Isabelle Adjani, avec Camélia Jordana le temps de Black trombone, suivies de Camille Lellouche (Couleur café), Elodie Frégé (Ce mortel ennui) et Rosemary Stanley de Moriarty (La chanson de Prévert). En plus de ces réinterprétations vocales 100% féminines, André s’aventure aussi dans des versions instrumentales en piano solo comme pour la magnifique Je suis venu te dire que je m’en vais. Des mélodies indélébiles, qui ont été réactualisées dans les studios Ferber à Paris, avec le piano un peu rincé sur lequel Gainsbourg a laissé la trace de son mégot. Un grand honneur pour André, un bel hommage pour Serge. Les Pianos de Gainsbourg est disponible chez Blue Note et sur les plateformes de streaming.

Charger plus d'actualités...