Kumisolo : la femme japonaise

Il existe une tradition d’artistes pop japonaise amoureux de la France : Kenzo Saeki par exemple qui s’est attelé à reprendre l’intégrale de Gainsbourg de la façon la plus kitsch possible. En France citons Mamie Chan, installée à Paris qui est capable de proposer des spectacles pour enfant mais aussi de sortir des albums de punk ou de techno minimale. Voici donc une nouvelle venue : Kumisolo. Installée en France depuis quelques années, on la croirait sortie d’un film de Jacques Demy. Ses ritournelles faussement naïves doivent autant au regretté Jacno qu’à Philipe Katerine. Chapardeuse est un hymne immoral hilarant aux petits voleurs de magasin. Et comme toute japonaise qui se respecte, Kumisolo revendique être une Victime de la mode en reprenant le tube de MC Solaar. Ce « 5 titres » est une bonne surprise et un fait souffler un vrai vent de fraicheur sur la pop. Album à suivre.

Willy Richert

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...