Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

Johnny Hallyday, Bashung, The Doors… Revivez les concerts de légende à La Seine Musicale cet été

RIFFX et Universal Music France vous propose d’assister aux concerts de légende cet été depuis le parvis de La Seine Musicale. Au programme : Johnny Hallyday, Bashung, The Doors et 1,2,3 Soleils. Tentez de gagner vos places !

Qui n’a jamais rêvé de voir Jim Morrison en plein délire sur scène ? Ou Johnny Hallyday en train d’allumer le feu au Stade de France ? Bashung en toute intimité ? Rachid Taha, Khaled et Faudel réunis au même endroit ? Si certains de ces artistes nous ont quitté, leur marque dans la musique reste indélébile. Si vous n’avez jamais eu la chance de les voir en live, cela tombe bien car vous en avez désormais la possibilité !

Les concerts de légende du 22 au 25 juillet à La Seine Musicale

Universal Music France et La Seine Musicale présentent « Les concerts de légende » en partenariat avec le Crédit Mutuel du 22 au 25 juillet 2021. Après une belle soirée d’ouverture aux sons des guitares des Rolling Stones, le lieu parisien vous propose de (re)vivre des concerts extraordinaires en compagnie d’artistes exceptionnels en plein air sur écran géant. Quoi de mieux qu’un transat RIFFX, un joli coucher de soleil et de la bonne musique pour ce mois de juillet ?

RIFFX vous propose dès maintenant de jouer et tenter de remporter vos places pour la date de votre choix

  • Jeudi 22 juillet : Bashung à L’Olympia Paris 2008

Le public ne le sait pas encore, mais « Olympia 2008 » est la dernière série de concerts d’Alain Bashung à l’Olympia, donnée à l’occasion de la sortie de Bleu Pétrole, qui restera le dernier album sorti de son vivant. Des emblématiques La nuit je mens et Osez Joséphine aux titres de Bleu Pétrole devenus cultes (Résidents de la République, Sur un trapèze), Bashung est d’une présence mais aussi d’une tendresse saisissante. Avec Bobby Jocky à la basse, Arnaud Dieterlen à la batterie, Yann Péchin à la guitare et Jeff Assy au violoncelle, jamais le chanteur n’a eu un groupe aussi complice, donnant à le voir plus que jamais serein, généreux et à jamais mythique.

  • Vendredi 23 juillet : 1,2,3 Soleils à Bercy Paris 1998

En septembre 1998, alors que la France est encore plongée dans l’euphorie de sa victoire de la Coupe du monde de football, trois maîtres de la musique raï préparent un concert unique. Khaled, Faudel et Rachid Taha se retrouvent le 26 septembre dans un Bercy comble pour « 1,2,3 Soleils », accompagnés par un orchestre d’une soixantaine de musiciens, mêlant instruments classiques, traditionnels et modernes. Le concert met à l’honneur des classiques de la chanson algérienne et les chansons les plus célèbres des trois artistes, dans des orchestrations revisitées en solo, en duo ou en trio ; d’Aicha interprétée par Faudel et Khaled, à Ya Rayah, dont la version live réunissant les trois chanteurs restera mythique.

  • Samedi 24 juillet : Johnny Hallyday au Stade de France Paris 1998

L’année 1998, mythique grâce à la Coupe du monde de football organisée et gagnée par la France, l’est aussi par l’inauguration du Stade de France, qui reste le plus grand stade français à ce jour, avec ses 80 000 places. L’idole des jeunes est le premier artiste français à s’y produire dans un show « Johnny allume le feu ». Alors que le stade est comble, la pluie a raison de la première date, qui est annulée quelques minutes avant l’heure où elle devait initialement débuter. Un concert de remplacement est organisé le 11 septembre et malgré la pluie diluvienne, Johnny et ses musiciens montent sur scène pour un show aujourd’hui entré dans la légende, à découvrir ou redécouvrir !

  • Dimanche 25 juillet : The Dors au Hollywood Ball 1968

« Live At The Hollywood Bowl », enregistré par le groupe américain The Doors, est l’un des premiers concerts de rock donné dans ce théâtre mythique en plein air, sur les hauteurs de Los Angeles en Californie. Joué le 5 juillet 1968, dans la ville natale du groupe de Jim Morrison, ce show est passé à la postérité car il demeure le seul concert des Doors capté dans son intégralité. Les Doors y interprétèrent quelques-uns de leurs plus grands succès tels que Light My FireWhen the music’s over ou The End. Pour l’anecdote, Mick Jagger des Rolling Stones était ce soir-là dans le public. Un moment mythique du rock à revivre en live.