Jagwar Ma : Howlin

Le jeune trio Jagwar Ma partage deux choses avec les désormais très populaires Tame Impala : les deux groupes sont australiens et partagent un certain goût pour le psychédélisme. La comparaison s’arrête ici : là où Tame Impala enterre ses belles mélodies sous des strates de guitares distordues, Jagwar Ma choisit plutôt les pistes de danse pour s’exprimer. Avec en tête le souvenir de la pop anglaise de la fin des années 1980, notamment la scène de Manchester et ses élans acides. On pense régulièrement aux Happy Mondays sur ces morceaux hédonistes, qui oublient parfois les mélodies en cours de route pour mieux se dégourdir les jambes (Exercise, Four ou The Throw, single un peu longuet). Paradoxalement, le groupe se distingue davantage quand il se recentre sur une pop plus classique, comme les excellentes Come Save Me et Let Her Go, gemmes pop psychédéliques parfaitement modernes et étincelants.

Jagwar Ma : Howlin (Marathon Artists/PIAS)

Vincent Théval

Découvrir :
Jagwar Ma – Come Save Me

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Kid Koala. Blues 2.0

commodo ut quis, ante. id felis luctus ut Sed massa porta. ipsum