Hellfest : les 10 bonnes raisons d’y aller par les fans

C’est le premier festival de France et pour cause : avec sa programmation aux petits oignons, le Hellfest affiche sold out chaque année. Les fans de métal vous donnent en exclusivité les 10 bonnes raisons d’acheter son billet pour l’enfer !

10. POUR SE SENTIR COMME TOUT LE MONDE

« Ce que j’aime dans le Hellfest, c’est le fait que ce soit un lieu spécifiquement dédié à une musique considérée habituellement comme bizarre ou particulière. Pendant 4 jours, nous vivons hors du temps, avec des gens qui apprécient la même chose que nous, on partage, on s’amuse. Ce qui le reste de l’année est une singularité devient normalité pour un laps de temps béni ». Cécile de Blois

9. POUR LA RÉUNION DE FAMILLE

« Le Hellfest, c’est l’occasion de mettre nos plus belles robes du dimanche, de retrouver les frangins et frangines du métal, de toute la France et d’ailleurs, dans un cadre absolument magnifique ». Mathilde de Strasbourg

8. POUR FAIRE CONNAISSANCE AVEC LES LOCAUX

« Chaque année, j’accueille une dizaine de festivaliers à la maison. Italiens, argentins, allemands : tous se passent l’adresse, vont au festival ensemble et restent en contact en espérant se revoir un an plus tard.  On vit des moments forts chez les Clissonnais ! ». Sébastien de Clisson

7. POUR L’ESPRIT « BON ENFANT »

« J’ai 52 ans. Je suis bénévole depuis 10 ans au Hellfest. Ici tout le monde respecte l’autre. Le public est de tous les âges, de toutes les religions et de de toutes les professions. J’y ai vu trois générations des grands-pères, pères et fistons ensemble. Les filles s’habillent comme elles le souhaitent sans jamais de regards ou de propos déplacés sur leur tenue. Bien au contraire ! ». Hervé de Château-Porcien

6. POUR L’ORGANISATION CANON

« Le Hellfest, c’est tout l’inverse du festoche crapoteux avec ses préfabriqués et son organisation complètement à l’arrache. Ici pas ou peu d’attente, des cartes partout pour te guider, une application depuis quelques années, des installations nouvelles et bien pensées. Tu as beau savoir qu’il y a 15 000 personnes autour de toi, tu ne te sens jamais écrasé par la foule. Et les concerts ? Une sono au top, un décorum incroyable, de la lumière, de la fumée, du feu, on se croirait dans Mad Max, on voudrait que ça ne finisse jamais ». Marie de Paris

5. POUR LA LIBERTÉ

« Vous en connaissez beaucoup des festivals où l’on peut porter des leggings, des perruques et des t-shirts avec tes trous aux tétons sans que personne ne vous dise rien ? Des festivals où vous pouvez découvrir le matin un petit groupe vraiment cool, farnienter l’après-midi devant un vieux groupe sur le retour et pleurer de joie le soir devant Aerosmith ? ». Rémi de Guignen

4. POUR LES INFRASCTRUCTURES

« Chaque année, il y a des choses en plus. Le meilleur exemple ? La warzone en 2013, la statue de Lemmy de Motörhead en 2016. C’est notre Disneyland à nous ! ». Brice de Lausanne

3. POUR Y JOUER UN JOUR

« Le Hellfest, c’est une programmation suffisamment hétéroclite pour me permettre à chaque édition de belles découvertes. Et cette année j’y joue avec mon groupe, Nothing but echoes. Nous avons envoyé notre premier album, entièrement auto-produit à la production du festival.  Ils nous ont proposé la Hellstage. Nous ne sommes pas encore redescendus… ». Sébastien de Nantes

2. POUR RATTRAPER LE PASSÉ

« Pour moi aller au Hellfest c’est retrouver mes ami(e)s qui vivent loin, s’éclater tous ensemble et voir des groupes que je n’ai pas pu voir dans ma jeunesse ». Isa de Sion-sur-l ’Océan

1. POUR TOMBER AMOUREUX

« J’ai déménagé à Nantes en 2008 car le Hellfest était non loin de là. Ce fut un critère de sélection. Depuis, j’ai deux enfants et une compagne que j’ai rencontrée grâce à ce festival car si je n’avais pas bougé dans la région pour le Hellfest, je ne l’aurais jamais croisée… ». Alex de Nantes

ACCÈS :

par la gare de Clisson

 

C’EST QUAND ?

21, 22 et 23 juin 2019

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
non libero ipsum ut risus sem, dolor eget venenatis Donec id