Et Maxence : l’étrange légèreté du rock

Le groupe chanson-pop Et Maxence s’affranchit des clichés autour de la chanson française, en y ajoutant une touche de pop, de rock progressif, de musique classique et des accents exotiques. Son premier album est attendu pour janvier 2015. Découvrez ce coup de cœur Riffx.fr !

Et Maxence, jeune groupe autoproduit, a tout pour retenir l’attention. Formé depuis 2008 par Carole Nortier après plusieurs expériences musicales, Et Maxence fait la synthèse entre la chanson et des textes soignés, le rock progressif et instrumental, et les instruments classiques.

Plus qu’un groupe, un univers

Avant toute chose, arrêtons-nous sur le nom, un rien énigmatique, du groupe : « Maxence est le nom du héros dans le film de Jacques Demy, « Les Demoiselles de Rochefort ». C’est un artiste peintre qui a réalisé le portrait de son idéal féminin. Il fait le tour du monde pour trouver cet idéal et rencontre finalement Catherine Deneuve… « Ainsi, lorsqu’on rêve quelque chose, il est déjà réel, par le fait même de l’avoir imaginé », explique Carole Nortier, auteur, compositrice et chanteuse du groupe.

Quant au « Et », qui précède le prénom de Maxence, il a une double signification : « il représente le lien entre les gens, les rencontres, les musiciens… il définit aussi la suite et les choses qui vont arriver. » En deux mots, Et Maxence exprime déjà sa poésie.

Un projet solo devenu pluriel

Et Maxence est un projet personnel qui a su fédérer autour de lui : Carole, sa fondatrice, compose, écrit mais les arrangements se font en groupe, avec le guitariste Esteban. Depuis 2008, date de la création du groupe, elle a su s’entourer de 3 musiciens… devenus très vite des amis.
Si les débuts de Et Maxence étaient imprégnés de chanson française, depuis 2 ans il a pris une nouvelle orientation, s’affranchissant des clichés musicaux. La formation chanson-rock est des plus atypiques avec une line up composé d’une basse, batterie, guitare, mais aussi d’un cajon, d’une flûte traversière et clarinette basse.

« An sein même de Et Maxence, il y a eu une vraie évolution musicale depuis nos débuts. Je ne voulais plus rester dans les stéréotypes de la chanson. Je voulais plus de guitare, plus de rock expérimental dans l’esprit de Radiohead. Pas un côté rock roots pour autant, mais plus progressif et instrumental » explique la chanteuse, qui joue également de la flûte traversière depuis sa plus tendre enfance.

Ce virage pop rock a eu lieu après la rencontre avec le guitariste du groupe Esteban Avellan qui a ce parcours plus rock expérimental et moins « classique ». « J’adore la chanson française, dans l’écriture », explique Carole, qui cite notamment Barbara comme référence. « Mais la musique qui me touche est plus du côté de Radiohead et Blonde Redhead».

Si les paroles des chansons de Et Maxence abordent souvent des sujets graves, l’amour, les voyages, le sens de la vie, le temps qui passe… elles ne sont pas mélancoliques pour autant, portées par des rythmiques planantes. « Je ne veux pas faire des chansons tristes. J’aime le contraste qu’il y a entre la gravité et la légèreté de la pop et du rock », explique Carole.

Parcours initiatique

Ces chansons sont en tout cas le reflet du parcours personnel de Carole, qui est partie sur un coup de tête en Australie, pour faire le point… « Avant de fonder Et Maxence, j’étais animatrice artistique pour les enfants et j’avais l’impression de tourner en rond. Je suis partie vivre à Sydney pendant un an, j’y ai appris le métier de vidéaste un peu par hasard. En rentrant, ce voyage a été pour moi le déclencheur ».

A son retour, elle crée donc Et Maxence. Cette passionnée de photo, diplômée d’une Maîtrise de Géographie Physique (activité qu’elle n’a jamais exercée), fait de la vidéo son nouveau métier et réalise des EPK et des clips pour l’industrie du divertissement… Elle monte des clips pour San Severino, Sally Nyolo, Nneka… réalise des captations pour Tryo.

Carole, également jeune maman d’un petit Andreu continue à faire des photos d’art, mais la musique reste le saint Graal à atteindre. « Je fais des montages vidéos, de la photo et je donne des cours de Photoshop en master à l’Université, mais mon ultime rêve et idéal, c’est la musique », avoue Carole.

Le soutien des pros

Ce rêve est déjà en route ! Et Maxence a déjà sorti son 1er de 7 titres en 2012, « Début septembre ». Un nouvel EP financé par le crowdfunding est prévu pour octobre 2014, qui comprend la chanson « Cette autre que moi ».

D’emblée, Et Maxence séduit : dès le début ses débuts, le groupe reçoit de nombreux soutiens…: la Grande Sophie lui a permis de faire une première partie en 2009 et Edith Fambuena (réalisatrice pour Etienne Daho, Alain Bashung, La Grande Sophie…) l’aide à la production.
Des labels ont déjà montré leur intérêt pour le projet, sans pour autant s’être lancés, tels qu’Atmosphériques ou encore Sony Music.
En attendant, c’est en autoproduction que le groupe poursuit sa route. Pour la suite, un premier album est déjà en cours de réalisation. Le titre n’est pas encore choisi, et il sortira en janvier 2015. « Malgré les difficultés, c’est assez agréable de faire un album en autoproduction, en toute liberté. Cela a quelques avantages. Nous voulons un label partenaire qui ait un vrai coup de cœur pour ce qu’on fait, et qui croit dans notre projet. Nous prendrons le temps de le trouver », soutient Carole.

Pour aider un peu la chance et forcer le destin, Et Maxence n’hésite pas à participer à des concours et tremplins pour se faire connaître… Carole a ainsi a été contactée par M6 pour produire son clip Cette toute autre que moi pour être diffusé dans la tranche 100% découverte. Et Maxence avait déjà gagné la finale d’un tremplin organisé en 2010 par Crédit Mutuel en catégorie chanson. Le groupe a également fait partie des présélections des découvertes du Printemps de Bourges…

Plus récemment Et Maxence a participé au concours Riffx.fr / Crédit Mutuel pour figurer sur la compilation Le Disque d’or après avoir été alertée du concours par une amie sur Facebook. Affaire à suivre…

Sur scène à Paris

Le projet discographique étant déjà bien avancé, le groupe est prêt à relever un nouveau défi : celui de la scène. « Pour le moment nous ne faisons qu’interpréter nos titres en concert. Nous préparons un live plus ambitieux avec des vidéos ». Un concert sera bientôt annoncé aux Trois Baudets à Paris en décembre 2014. « On est train de bosser sur le live pour peaufiner la mise en scène afin que la vidéo et les musiciens aient une place équilibrée au sein du show », explique Carole, dont le rêve artistique prend forme un peu plus chaque jour, forgé par le talent et la passion.

Et Maxence à retrouver sur le Net :
•Björk
3. Brigitte fontaine
4. Camille
5. Barbara
6. Blonde Redhead

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
ut facilisis Nullam dapibus libero tristique fringilla venenatis eleifend Curabitur libero