Diabologum : #3, À découvrir absolument

Dix-neuf ans après sa sortie, le troisième et ultime album du groupe toulousain Diabologum est aujourd’hui réédité. L’occasion de (re)découvrir un disque incroyable, devenu presque instantanément un classique du rock.

Nous sommes au milieu des années 1990 et Diabologum commence à travailler sur son troisième album, après quelques remous internes. La formation du groupe a un peu changé mais Michel Cloup et Arnaud Michniak restent aux commandes de l’écriture des chansons. Dans un registre toutefois différent de « C’était un lundi après-midi semblable aux autres… » (1993) et « Le Goût du Jour » (1994), deux premiers disques de pop à guitares qui ne leur ressemblent plus vraiment. Les Toulousains ont d’autres idées en tête, profondément influencés par le rock ou le hip-hop américains mais pas seulement : « C’est un moment où on commençait à découvrir les premiers albums de Brigitte Fontaine, où on écoutait le Wu Tang-Clan et du post rock. On n’a jamais mis de barrières entre les genres musicaux », se souvient Michel Cloup.

Textes scandés
Dans son studio, le groupe travaille avec ses instruments habituels (guitares, basse, batterie) mais aussi avec un sampler. À l’arrivée, c’est un rock à la fois puissant et expérimental qu’il enregistre, les textes ne sont plus chantés mais scandés d’une voix blanche. Plus abstraites, décousues et poétiques, les paroles sont incroyables, puissamment imagées, sur les chansons les plus évidentes (les imparables De La Neige en Eté, Il Faut, À Découvrir Absolument, 365 jours ouvrables) comme sur les plus expérimentales (Les Angles, Une Histoire de séduction).

Suite dans l’expérimentation
« #3 » paraît en octobre 1996 et rencontre d’emblée un écho très fort, avec notamment la couverture des Inrockuptibles. Le groupe donne des concerts mémorables, enregistre encore quelques titres avant de se séparer en 1998. Les deux auteurs prolongeront l’aventure chacun à sa manière : Michel Cloup avec son groupe Expérience (pour l’efficacité émouvante) et Arnaud Michniak avec Programme (pour l’expérimentation plus ardue).
Épuisé depuis longtemps, cet album mythique est aujourd’hui réédité avec un disque bonus rempli de titres rares de haute volée. Belle occasion de se rafraîchir la mémoire ou – pour les plus jeunes – de découvrir un disque toujours aussi pertinent dans la France de 2015.

Vincent Théval

Découvrir ou redécouvrir :

Diabologum : A découvrir absolument

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Archive : Axiom

Sed fringilla nunc eleifend venenatis elit. commodo ante. id