Brisa Roché : interview et session exclusive !

En avant-première de la sortie de son nouvel album, l’Américaine francophile Brisa Roché est en session pour Riffx. L’amorce d’un retour remarquable, après six ans d’absence.

Retracer le parcours de Brisa Roché depuis quinze ans, c’est un peu comme suivre un feu follet à la trace : à peine pense-t-on l’avoir cernée quelle est déjà ailleurs. Au tout début des années 2000, c’est dans des clubs de jazz parisiens que l’on peut croiser la Californienne, revisitant en trio les standards du répertoire américain. C’est d’ailleurs le label jazz Blue Note qui publie son premier album en 2007, « The Chase ». Mais ce n’est déjà plus du jazz, les horizons ont changé et dévoilent un goût pour le rock, qui s’épanouira pleinement sur son deuxième album, « All Right Now » (2010).

Là où on ne l’attend pas
Sur scène, sur disque, le feu follet reste insaisissable et multiplie les apparitions là où on l’attend pas : sur un tube reggae avec Bost & Bim (Jamaican Boy), au sein du trio The Lightnin 3 (aves les chanteuses Rosemary Standley et Ndidi Onukwulu) ou sur la bande originale du film Yves Saint Laurent de Jalil Lespert.

Invisible 1
Ces dernières années, Brisa Roché était retournée vivre en Californie, dans les régions montagneuses où son inspiration s’est renouvelée. C’est là qu’elle a composé les chansons de « Invisible 1 », nouvel album lui-même insaisissable : pop langoureuse à consonances électroniques, ballades amples, comptines minimales, réminiscences funk ou R’n’B, des facettes différentes abordées avec une même énergie.

Vincent Théval

Avec Riffx, en avant-première, écoutez un titre acoustique de l’album « Invisible 1 » à paraître le 3 juin prochain.

Brisa Roché – Each One Of Us

Crédit Photo : © Ami Barwell

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Foals : Holy Fire

Editors : In Dream

Bloc Party : Hymns

Phasellus massa ut eleifend efficitur. libero risus.