Bodhi Karma : rock’n’roll sitar !

La formation toulousaine Bodhi Karma, repose sur le projet initial de l’artiste Amo, entre spiritualité, chanson, rock et psychédélisme. Découvrez ce nouveau groupe Coup de cœur Riffx.fr !

Introspection, médiation, sitar… Après une première expérience réussie en groupe, Amo (Amaury Suzat) a passé deux ans à monter son projet personnel, à se trouver, pour finalement se lancer dans une nouvelle aventure : Amo (solo) puis Bodhi Karma. Un projet rock, psyché et chanson, à la profondeur philosophique.

« Dans un premier temps Amo est un projet 100% solo. J’ai enregistré mes maquettes tout seul. Mais mon projet à présent est justement de constituer un groupe pour m’accompagner en disque et sur scène. J’ai déjà une partie des musiciens, mais la formation est encore ouverte » explique l’artiste toulousain.

« J’ai un batteur, qui vient de mon ancien groupe Western Chocolat, et un bassiste. Il reste 2 ou trois possibilités de musiciens au sein du groupe. Notre projet a une vocation professionnelle », ajoute l’artiste.

Retour aux sources

Le projet du Toulousain Amo a en fait débuté il y a 2 ans, sur les cendres son groupe Western chocolat, et a été le début d’une aventure spirituelle et musicale pour l’artiste. « Nous avions choisi d’arrêter mais nous sommes tous restés en bons termes et en contact. C’était déjà un projet professionnel, qui m’a beaucoup apporté en termes d’expérience. Je sais que pour faire de la musique il faut avoir des ressources et du temps, c’est pourquoi j’ai choisi de me lancer dans une activité de sophrologie en parallèle, afin de pouvoir gérer mon activité musicale.J’ai fait beaucoup de développement personnel, qui se retrouve d’ailleurs dans mon travail artistique », détaille le musicien.

« J’ai mis du temps à me trouver, explique l’artiste, qui a débuté la musique à l’âge de 17 ans. Le fait d’avoir un groupe avec moi va bien sûr faire évoluer le projet, mais celui-ci restera toujours au service du texte, tout en affirmant une tendance rock, psyché et tribale » détaille Amo.

Amo est en effet très inspiré de l’univers de la méditation ou de la sophrologie. «j’ai appris à jouer du sitar. Cet instrument indien apporte une dimension spirituelle très forte dans le projet. Il y a dans la musique une notion de lâcher prise. Mon développement personnel a nourri mon développement artistique, et vice et versa » analyse l’artiste.

« C’est tout ça, le résultat de mon travail d’introspection. Mon message musical est donc lié à la connaissance de soi, à la vie en harmonie avec la nature et l’universel, le tout. Dans les textes, cela peut prendre la forme d’une certaine critique de la société et de la consommation. D’une manière générale, je pense à une évolution positive de l’homme par lui même », détaille l’artiste avec sérénité.

Côté influences, Amo porte une une immense admiration pour Babx. « Je me suis senti intimement proche de son travail dès que je l’ai découvert ». Il cite volontiers Léo Ferré, ou encore des artistes plus actuels comme François and the Atlas Mountains. « Il y a un courant de chanson un peu psychédélique qui me touche » détaille Amo.

« Les concerts, c’est primordial pour moi. Il faudra toutefois que le groupe enregistre un CD / EP pour démarcher les salles, les associations, les tourneurs et managers.
L’objectif sera ensuite de trouver des partenaires pour nous aider dans le développement du groupe, car je sais d’expérience que c’est un boulot à plein temps », reconnaît le musicien.

En parallèle l’hyperactif Amo lance un projet instrumental en solo, autour de la méditation musicale, avec Karma Bhodi (l’autre facette de l’art spirituel d’Amo) de quoi se réfugier dans la plénitude méditative, en attendant de se lancer à l’assaut du public.

https://soundcloud.com/karmabodhi

Portrait chinois d’Amo (Bohdi Karma)

Si vous étiez une chanson : « Et…Basta !» de Léo Ferré

Un instrument : le sitar, pour la relaxation, la mélodie

Un élément de la nature : un arbre. C’est à la fois enraciné dans l’être et cherche à s’élever.

Top 10 des artistes

Alain Bashung
Léo Ferré
The Doors
The Black Angels
Jacques Brel
Georges Brassens
Babx
Noir Désir
A the Driving
Barbara

Site d’AMO http://amo.suzat.fr/
Facebook http://www.facebook.com/amoloiseau
Sur Soundcloud: https://soundcloud.com/bodhikarma/

Nathalie Paul

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...

Rone : « Tohu Bohu »

venenatis mattis facilisis consequat. libero massa efficitur. nunc velit, elit. libero.