Blackalicious : Imani

Loin des clichés rap US, chaque sortie d’album du duo californien, compagnon de route de DJ Shadow amène son cortège de surprises. Sorti des radars depuis plus de dix ans, MC Gift of Gab et son producteur Chief Xcel aiment prendre leur temps pour ne pas se répéter. On retrouve bien sur le flow imparable de Gift of Gab tout au long de ces 16 titres et l’éclectisme de son chef d’orchestre Chief Xcel. Mais pourtant, « Imani » (qui signifie la foi en swahili) possède peu de points communs avec les trois précédents albums. Ici, Blackalicious se balade du côté de l’électro-funk (inspired by), du rap 90’s façon De La Soul (We Did Again ou Twist Of Time), voire du rock avec Alpha And Omega sans perdre leur âme, pied au plancher. Voilà bien là le seul reproche qu’on pourrait leur faire : on aurait envie de respirer un peu, de faire une pause tant le plat servi par Blackalicious est riche. Riche mais certainement pas indigeste !

Willy Richert

Découvrir :

Blackalicious – The Blowup

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
nunc vel, commodo id mi, id et,