Animal Collective : Painting With

Cette fois, ce sont trois des quatre membres du collectif américain qui se sont réunis pour faire ce nouvel album s’ajoutant à une série déjà longue. Parce que Animal Collective est comme ça : sans règles et sauvages dans les genres. Ils font bien ce qu’ils veulent, quand ils le veulent, au nombre qu’ils veulent. Farouchement libre, le groupe oscille toujours entre l’expérimental et leur goût du moment. « Painting With »s’écoute étonnamment (même si ce terme est un pléonasme quand on parle de cette formation) comme une fresque de pop à la fois acidulée et psychédélique, une transe joyeuse qui éclate en bizarreries menées de mains de maîtres.

Noah, Dave et Brian, affublés de leurs éternels pseudonymes de Panda Bear, Avey Tare et Geologist ont fait des collages de sons, des tourneries instinctives, des moments tribaux (l’homme des cavernes aurait inspiré en partie Noah) et d’autres synthétiques (le cubisme clame le même Noah). Ils se sont également adjoints les services de John Cale (ex Velvet underground) qui pose sa vision électronique sur un titre.
Mais ce qui marque surtout dans cette course folle de rythmes et de sinusoïdes, c’est la fraîcheur et l’ode à la joie qui en sont imprégnées tout du long. Et cela est suffisamment rare pour être déjà un coup de génie en ces temps de grises notes.

Marjorie Risacher

Découvrir :

Animal Collective – Golden Gal

Crédit Photo : © tom andrew

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...