Alasdair Roberts : Alasdair Roberts

Depuis une vingtaine d’années, l’Écossais Alasdair Roberts est l’artisan discret d’un folk qui plonge ses racines dans les musiques traditionnelles du Royaume-Uni. Un folklore amoureusement et intelligemment ressuscité, avec des disques de reprises ou de compositions personnelles. Ce sont des titres qu’il a écrits et composés que l’on retrouve sur ce nouvel album, magnifique. D’une voix veloutée, Alasdair Roberts conduit des mélodies simples et pures, orchestrées avec parcimonie (guitare acoustique, flûte, orgue, clarinette, chœurs). Ces chansons aux tonalités presque médiévales frappent peur leur aspect à la fois familier, intemporel et étrange. Les arrangements (notamment sur The Final Diviner) sont absolument sublimes et donnent à l’album ses couleurs particulières. Mais on sait, pour avoir vu Alasdair Roberts sur scène seul à la guitare, que ses chansons tiennent aussi debout toutes seules.

Vincent Théval

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
non id consectetur Lorem et, tempus efficitur. Curabitur Aenean ut libero. massa