Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

À LA MAISON Ep.48 : interview de Videoclub

Tous « À la maison » ! RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Aujourd’hui rencontre avec le couple très « eighties » Videoclub dont le premier album sortira début 2021 !

Hello RIFFX, c’est Videoclub.

Hello Videoclub ! Vous êtes où ? Vous faites quoi ?

  • Là on est dans ma chambre. On n’a pas accès à notre studio parce qu’il n’y a plus de chauffage, on doit attendre que quelqu’un répare la chaudière. Donc pour l’instant on est ici, on fait de la musique ici.

Carton : Votre réaction au succès d’« Amour plastique » ?

  • Le succès d’« Amour plastique » on n’arrivera jamais trop à l’expliquer, si ce n’est un peu le fantasme de l’amour de l’adolescent. Donc je pense que c’est ça qui a fait un peu cartonner le morceau mais c’est un truc de dingue et je pense que je ne réaliserai jamais.

Carton : Comment décrire votre univers ?

  • Les mots qui nous correspondraient c’est effectivement un univers coloré,
  • Mélancolique.
  • Mélancolique.
  • Une ambivalence entre un morceau assez mélancolique et tout de même sucré et joyeux, donc un peu une mélancolie heureuse.

Ce qui vous inspire ?

  • Je pense ces deux année-là, qui ont suivies « Amour plastique », enfin pendant la période où on a fait ça. Je pense que c’étaient les deux années les plus belles de ma vie.
  • Oui, oui.
  • Parce qu’on a vécu un truc incroyable, on a vraiment découvert ce que c’était pour de vrai l’amitié et en même temps on avait l’amour en parallèle et c’était vraiment une rareté et je pense qu’on a vraiment voulu immortaliser ça le plus possible et vient quand même se mêler à tout ça la peur de devenir un adulte.
  • L’entrée dans la musique aussi, c’est un monde un peu effrayant et il fallait qu’on l’imprime.
  • Donc il y a eu ces deux trucs là et je pense que ça a donné notre musique.

Carton : Pourquoi cette passion des 80’s ?!

  • Tout simplement parce que dans la chambre de Matthieu on trouve des trucs comme ça. Oui. Des cassettes déjà tout le temps.
  • J’ai une lampe à lave, enfin il y a plein de trucs, des vinyles, des cassettes, des amplis, donc c’est hyper naturel, on ne s’en rend même pas compte à vrai dire.
  • Moi effectivement je t’ai rencontré t’étais full 80’s et je me suis dit : « Wow, trop stylé le mec ». Parce que vraiment ce n’est pas le mec qui faire genre : « Oui j’adore les années 80’s ». Genre vraiment je suis rentrée dans sa chambre, t’avais des boites à rythmes, des cassettes, une télé cathodique. Il m’a dit : « On se matte un petit film ». Tu sais le premier date, on se met un petit film. Puis il sort la cassette. Enfin bref. C’était trop cool et moi j’adorais déjà les années 80’s, je me sapais un peu dans le style et c’était assez inné en nous.

… que vous n’avez pourtant pas connue !

  • C’est justement le fait qu’on ne l’a pas connue qui nous séduit, on est toujours attiré par ce qu’on ne connait pas.
  • Il y a un peu ce mythe des années 80’s.
  • Quand mes parents me racontent leur adolescence et tout, je suis là : « Quoi ?! ». Donc je ne sais pas, c’est un truc un peu mythique et je pense que ça vient de là.

Le feat avec Natalia Lacunza ?

  • Natalia postait beaucoup de choses sur nous sur Instagram et on lui a dit : « Viens faire un truc avec nous » et elle était hyper contente. On s’est rencontrés et ça s’est passé tellement bien.
  • Elle est super gentille cette fille, c’est incroyable de rencontrer des gens aussi cools dès la première rencontre et ça s’est fait naturellement.

Votre prochain clip « Euphorie » ?

  • Il fallait absolument qu’on fasse un clip où quelque chose dans un décors de vidéo club et c’est arrivé.
  • On trouvait ça chouette d’enfin mettre un vidéo club dans nos clips. Matthieu et moi on va s’évader tous les deux dans plein de cassettes.

Vos 3 VHS incontournables ?

  • « Titanic ».
  • On avait fait une nuit blanche à regarder « Titanic » en VHS, donc on va mettre « Titanic »
  • « Basketball Diaries »
  • « Destination finale ».

L’album ?

  • Finalement c’est un album qui pour nous va représenter une partie de notre vie qui a été très importante et je trouve que c’est beau de ressortir de cette période avec un objet et des chansons maintenant. Il est pour janvier.

Votre vision de l’adolescence ?

  • C’est le moment où tu n’as pas de contrainte, tu vis chez tes parents, tu as tes potes et puis tu fais des conneries et en même temps tu apprends.
  • Tout est plus simple.
  • Il y a tellement d’horizons devant toi, tout est possible.
  • Je trouve que c’est vraiment une période où on est libre et ça me manque déjà.

Cet album c’est le passage à l’âge adulte ?

  • Peut-être un peu quelque part, mais je n’ai pas très envie de devenir adulte. On va dire que c’est l’entrée dans la vie d’un jeune adulte, pas d’un adulte tout court.

Merci Videoclub !

  • Au revoir !
Charger plus d'actualités...
sit felis Donec neque. Lorem venenatis eleifend libero. dictum ut