Votre navigateur actuel n'est pas compatible avec RIFFX ! Nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Chrome ou Firefox.

À LA MAISON Ep.46 : interview de James Baker

Tous « À la maison » ! RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Aujourd’hui rencontre avec James Baker dont le tout premier EP « Ephème » vient de sortir.

Yo RIFFX, c’est James Baker.

Hello James Baker, t’es où ? Tu fais quoi ?

Là je suis actuellement dans ma chambre. Là je peux vous montrer, c’est là où je compose un peu tous mes sons, où j’écris tous mes sons. C’est ici mon bureau et derrière c’est ma chambre un peu mal rangée du coup je ne vous montre pas tout.

C’est ici que t’as écrit ton EP ?

C’est vrai je l’ai écrit intégralement dans ma chambre, c’était important pour moi, oui effectivement parce que j’ai eu l’habitude depuis le début de ma carrière dans la musique de composer et d’écrire tout dans ma chambre donc j’avais besoin de retrouver cette base finalement pour être le plus sincère en rapport avec ce que je voulais dire dans cet EP parce que c’est un premier EP. C’est un EP d’introduction. Je voulais retrouver… C’est retour aux sources, tu vois.

Justement tu nous le présentes ?

C’est un EP qui raconte finalement ma vision des choses en tant que jeune de 19 ans dans ce monde à travers ce que je vis, mon passé, mon présent.

Le titre pour te découvrir ?

Probablement « Validé » parce que « Validé » c’est un titre qui parle de moi mais un peu des côtés nuls de ma vie, donc je pense qu’il n’y a pas mieux pour découvrir une personne, en commençant par les côtés nuls de sa vie finalement. J’étais un peu dans une période où j’écrivais des morceaux tristes, des trucs un peu deep, un peu profonds et mon pote m’a dit : « Mais en vrai dans la vie tu es drôle donc pourquoi tu ne fais pas une musique un peu drôle et tout ? » et moi je me suis dit : « Ah oui, pas con » et j’ai fait « Validé » !

Et maintenant… t’es « Validé » ?!

Je ne sais pas en vrai parce qu’en vrai est-ce que je serai validé un jour ? Après s’il y a des gens qui m’ont validé en écoutant un titre où je dis que je ne suis pas validé, c’est parfait pour moi, c’est le meilleur des paradoxes et j’adore.

Ton feat rêvé ?

Mon feat rêvé c’est évidemment avec Mac Miller qui est juste ici, affiché dans ma chambre. Ce n’est plus possible quoi. RIP.

Ton univers musical ?

Je fais un peu de la musique hybride, c’est-à-dire c’est un mélange un peu de tout, de tout ce que j’ai envie de faire. Finalement, ma musique quand tu l’écoutes et si tu aimes la pop et que tu ressens qu’il y a de la pop, tu peux aimer ma musique. Si tu aimes le rap et que tu ressens qu’il y a du rap, tu peux aimer ma musique. En vrai je préfère que les gens s’approprient ma musique plutôt que de leur dire : « Ça c’est du rap » et qu’ils se disent : « Si je n’aime pas le rap, je ne vais pas aimer ça musique ». Alors que ce n’est pas comme ça que ça marche en fait.

Un refrain ASMR pour « Dans la pièce » ?

Moi qui ne suis pas du tout un grand fan d’ASMR, mais j’ai kiffé faire de l’ASMR par contre. C’est un faux « Ego Trip », où je dis un peu ce que je veux atteindre et en disant pourquoi je ne l’ai pas encore atteint.

Présente-nous « Tous les jours » ?

« Tous les jours » c’est un morceau qui parle de ma vie de tous les jours…. Voilà. C’est la pire explication. En gros c’est ce que je pense à peu près tous les jours, donc ma vie professionnelle, ma vie sentimentale, ce genre de choses.

Ce qui t’inspire ?

Ce qui m’inspire c’est ce que je vis, ce qui me touche, ce qui me rend triste, ce qui me rend heureux, ce que j’aime finalement. C’est un peu égocentrique la musique finalement. Même si tu ne parles pas de toi, tu parles à travers toi. Putain, où je vais encore une fois ? Prochaine question.

Ta passion pour les 80’s ?!

Ça s’est un peu déclenché grâce à « Stranger Things » genre en mode pour tout ce qui est le grain, le visuel, tout ça. Il y a eu une explosion culturelle à cette période incroyable dans tous les domaines artistiques et je suis devenu un grand fan et j’en peux plus.

Ta punchline préféré de l’EP ?

Une de mes préférées et c’est celle que les gens ont bien retenue, donc il faut le souligner aussi c’est important, c’est « J’suis trop bien dans mes baskets, Cortez jusqu’à la mort ».

Un petit freestyle pour RIFFX ?

Allez !

Merci James Baker !

Gros bisous de loin !

Charger plus d'actualités...
vulputate, commodo dolor. Curabitur ultricies Donec ut fringilla