À LA MAISON Ep.33 : interview de MC One

Tous « À la maison » avec… MC One ! RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Quelques indiscrétions, rien que pour vous !

Hello RIFFX, ici Mc One, en direct d’Abidjan ! Clap !

 

 Hello MC One ! T’es où ?

Là je suis à la maison. Voilà. Je vous montre l’endroit où j’ai passé mon confinement au salon en train de regarder des dessins animés, des films et tout, des séries.

 

 Pourquoi « MC One » ?

Alors, pourquoi je m’appelle Mc One ? Parce que depuis tout petit je rêvais d’avoir une carrière de rappeur et chez moi à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les rappeurs on les appelle les Mc. Et vu que je veux être le meilleur dans le domaine, j’ai mis « one » à côté pour dire « Mc, numéro un, le meilleur ». Voilà !

 

 Ton parcours ?

Un résumé de mon parcours en quelques mots clés, je dirais persévérance, travail, courage, audace. Parce qu’il m’a fallu beaucoup d’audace pour avoir cette petite place que j’ai. Et je suis fier !

 

 Décris-nous ta musique ?

Pour ceux qui ne me connaissent pas, si je devais décrire ma musique, je leur dirais que je fais de la musique métissée. Pourquoi musique métissée ? Parce que dans mes sons, j’essaie de faire un mélange de culture. Vu que je suis africain, j’essaie de prendre des expressions de chez moi et de les combiner avec le français, et avec des sonorités africaines et souvent urbaines. C’est mon délire à moi !

 

 Tu aimes varier les flows ?

Oui j’aime varier, j’aime changer de flow, j’aime m’amuser. Afro-trap, coupé-décalé, afro-beat-trap. En Côte d’Ivoire chez moi ce sont les caisses claires, ce sont les roulades. Alors que je veuille ou pas cette notion de coupé-décalé reste. Et c’est ça qui fait Mc One, c’est ce que je suis.

 

 « Le rap français a besoin d’innovation ? »

Oui dans « Tranquillement, tranquille » c’est ce que j’ai dit. Je me suis dit « pourquoi ne pas essayer de combiner les rythmiques et les sonorités africaines à tout ce qui est urbain ». Ca, ça peut être une innovation qui peut toucher, pas que le rap français, mais le monde entier !

 

 Parle-nous de « Shérif » ?

C’était une manière de me tester au rap français parce que je n’avais jamais fait de titre comme ça. Tout ce que je faisais c’était le cal dans notre jargon à nous. C’était pour les ivoiriens. Je me suis laissé aller, je me suis inspiré de Niska, « j’ai buté le shérif et maintenant je fais trop de khaliss ».

 

 Tu nous présentes « Africain » ?

Ce titre-là, vraiment, ça représente beaucoup pour moi. Soyons fiers de nos origines. D’être africain. Et c’est surtout pour dire merci à toutes ces personnes qui m’ont soutenues. Le clip a été tourné chez moi en Côte d’Ivoire, à Abidjan précisément, dans un quartier qu’on appelle Anono. C’est là qu’on fabrique l’attiéké. L’attiéké, c’est notre nourriture de base. C’est de la poudre de manioc, du poisson avec des épices, oignons, tomates et tout.

 

 Quand peut-on passer chez la Tata ?!

La tata ? Ma tata, elle est là ! « Et au cas où t’as un petit creux, passe chez ma tata y a du mafé ». Venez quand vous voulez les gars, il y a du mafé à volonté !

 

 Un titre pour s’enjailler ?

Oui ! En Afrique on est connus pour faire danser le monde entier nous. Avec toutes ces sonorités, ces styles de musiques. Coupé-décalé, zoklo, afro-fusion,   Alors, pourquoi ne pas essayer de faire danser le monde entier comme mes grands frères l’ont fait ? Afrique, toujours !

 

 Les études en parallèle ?

C’est pas facile. C’est vraiment difficile mais j’essaie de faire de mon mieux et voilà ! Tant que j’ai la moyenne, ça va. Tranquillement, tranquille.

 

 Ton pas de danse préféré ?

Mon move de danse préféré ? Les gars, sincèrement je ne suis pas un très bon danseur. Mais bon je danse Ca au moins je sais faire.

 

 Et l’album alors ?

Oh là là là là, rien que de parler de l’album, ça me met en joie. Vous devez vous attendre à toutes sortes de musique. Restez connectés, parce que ce qui arrive c’est du lourd !

 

 Un freestyle pour RIFFX ?

 Merci Mc One !

Merci à toute l’équipe de RIFFX. C’est Mc One en direct d’Abidjan. Merci à tous ceux qui donnent la force, qui me soutiennent, bientôt l’album. Bientôt, bientôt. On est ensemble, prenez soin de vous !

Charger plus d'actualités...
libero. diam at Phasellus ante. porta. libero dolor ut risus.