À la maison : Cartman raconte son confinement

Tous « À la maison » avec… Cartman ! Pendant cette période de confinement, RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Avec qui et où sont-ils ? Comment s’occupent-ils ? Qu’est-ce qu’ils écoutent ? Quelques indiscrétions, rien que pour vous !

Salut Riffx ! C’est Cartman. J’espère que tu vas bien.

 

 Salut Cartman ! T’es où ?

Eh bien je suis chez moi. Ici c’est la petite pièce que j’ai aménagé pour pouvoir continuer à travailler. Voilà, donc ici il y a un petit studio pour faire de la production comme vous pouvez le voir. Avec un poste de montage et tout.

 

 L’endroit où tu passes le plus de temps ?

Dans mon siège de bureau que vous voyez là. Voilà. Alors attendez, je ne sais pas… On ne le voit pas en fait. Non. Putain c’est très con ce que je viens de faire. Bon c’est une chaise. Voilà. C’est pas trop compliqué quand même à imaginer. J’aimerais bien vous dire autre chose de plus funky mais… c’est une chaise !

 

 Ton swag du moment ?

C’est cette tenue. C’est ma tenue préférée. Je ne sais pas si vous allez bien la voir. Voilà. Voilà. Collection printemps-été 2019. Pantalon un peu oversize, c’est juste que je me suis trompé dans la taille, c’est pour ça que c’est grand.

 

 Et… Tu fais quoi ?

Je continue à faire de la production. Je fais de la musique. Parce que moi je viens de la radio et tout ça. Donc j’ai un petit studio à la maison et tout ça et ça me permet de faire de la musique et de composer un petit peu. Sinon qu’est-ce que je fais d’autre ? J’ai fait une tarte aux fraises. Pas mal.

 

 Ta pire galère confinée ?

Qu’est-ce que c’était ? Ah si ! C’est qu’il y a eu une coupure d’internet ! Pendant deux jours. C’est chaud parce qu’en plus je ne sais pas c’était tout un truc qui avait pété. Il n’y avait ni internet, ni 4G. Le confinement sans internet ça aurait été une belle galère quand même donc merci internet !

 

 Des découvertes et des conseils ?

C’est deux trucs sur Netflix. Il y a « The Last Dance ». Ca c’est magnifique. C’est un truc génial ! C’est plein d’images d’archives qui retracent la carrière de Jordan sous plein de points de vue de Michael Jordan chez les Bulls. C’est vraiment à regarder. Et le deuxième truc c’est une série sur Netflix qui s’appelle « Hollywood ». Mortelle !

 

 Ta playlist du moment ?

C’est une playlist des années 2000 que j’ai faite. Ca me rappelle l’époque où j’ai démarré à Fun Radio. C’est une playlist où il y a Destiny’s Child, Usher, Puff Daddy. C’est la fin du New Jack, le début du R’n’B, c’est mortel !

 

 Ta chanson de la joie ?

Magic System, « Premier Gaou ». Voilà.

 

 Ta chanson du moment ?

En fait ce n’est pas vraiment une chanson du moment, du moment. Mais c’est une chanson que j’ai retrouvé dans une playlist et que j’adore. C’est « Tove Lo ».

 

 Ta chanson pour les jours d’après ?

Il faut une chanson qui parle de belles choses. Donc j’ai sélectionné une chanson qui s’appelle « La Renault 18 American » qui est sur le deuxième album de Sébastien Patoche. Musique de fête mais le texte est assez fort puisqu’en fait, c’est simplement le mode d’emploi de la Renault 18 American.

 

 Une anecdote avec Sébastien Patoche ?

Ma meilleure anecdote avec Sébastien Patoche c’est qu’il y a un mec qui s’appelle Chris Brown qui est venu en France un jour et c’était au moment où je sévissais encore. J’ai fait quelques attentats musicaux à l’époque. Quand il est arrivé en France, il s’est rendu compte que son album ne marchait pas super. Et donc il a dit au patron d’Universal France, je veux faire un duo avec le numéro un des ventes. Mais il ne savait pas que le numéro un des ventes c’était moi. Et là le patron d’Univesal, il a changé de couleur. Il a fait… Tu vois il n’était pas bien. Donc il a dû montrer le clip à Chris Brown. Il a dû se dire « la France je ne la côtoierai pas », c’est sûr.

 

 Ton actu ?

Le spectacle s’appelle « One ». Je serai en tournée partout en France, j’espère, à partir de septembre. C’est vraiment un moment privilégié. On passe 1h15 en tête-à-tête et moi je n’ai pas eu l’occasion de faire ça avant. Parce que la télé on est séparés par un écran comme aujourd’hui. Mais les vraies émotions passent sur scène.

 

 Merci Cartman !

Merci RIFFX ! Je pense que tu devrais rajouter des « fi » dans ton nom.  RIFFX! Ca marche hein.

 

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
lectus elit. Aenean quis, dolor. Phasellus velit, sed felis