1995 : « Paris sud minute »

Très attendu premier album du combo parisien composé de Alpha Wann, Areno Jaz, Fonky Flav, Nekfeu, Sneazzy West et leur très bon « faiseur de sons » Hologram Lo’. Après la déferlante La Suite, l’un des tubes rap les plus joués l’année dernière, les Parisiens étaient plus qu’attendus. Voilà ce qu’on appelle du rap cool, à mille lieues des excès du rap hardcore. Les rythmiques sont ici teintées de jazz (et beaucoup de saxo) et les textes ne dénoncent pas notre société ou les conditions de vie en banlieue mais racontent plutôt de petites (et souvent gentilles) histoires personnelles. On retrouve donc ici les recettes qui leur ont permis de faire la première partie de Method Man ou de remplir l’Olympia.

Mais 1995 c’est loin aujourd’hui : Fabe a laissé tomber le hip hop et Joey Starr participe aux « grosses têtes » ! Donc, si vous kiffez Booba ou la Mafia K’1fry passez votre chemin mais si vous fantasmez une époque résolue du rap français, cet album est pour vous. Après tout, la pop et le rock ne cessent de citer en référence les années 1960 et 1970. Alors, pourquoi pas le hip hop ?

Willy Richert

Sur le même sujet

Charger plus d'actualités...
luctus Donec dolor at leo. pulvinar sed neque.